Henri Clouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Clouard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinction

Henri Clouard ( - ), journaliste et critique littéraire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Clouard adhère très tôt aux idées de l'Action française, collabore au quotidien maurrassien et devient rapidement une des têtes pensantes de la Revue critique des idées et des livres, où il développe la thèse d'un néoclassicisme ouvert à l'innovation. Son influence est forte sur l'équipe naissante de La Nouvelle Revue française, et notamment sur Jacques Rivière et André Gide.

Critique littéraire, historien des idées, il réalise une étude importante sur le journal boulangiste La Cocarde de Maurice Barrès. Il fréquente également Georges Sorel et les syndicalistes révolutionnaires dans le cadre du Cercle Proudhon. Il a laissé une œuvre critique considérable, largement méconnue aujourd'hui.

Outre la Revue critique des idées et des livres, dont il est un des chefs de file, Henri Clouard collabore, par des articles ou des chroniques régulières, à de nombreuses revues : La Phalange, La Revue hebdomadaire, Le Divan, Revue des deux Mondes, Les Écrits nouveaux, Mercure de France, La Table Ronde, Revue de Paris, Artaban...

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Balzac, Pages sociales et politiques, Nouvelle librairie nationale, 1910.
  • La "Cocarde" de Barrès, Nouvelle librairie nationale, 1910.
  • Les Disciplines, Editions Marcel Rivière, 1913.
  • Les Compagnons de l'intelligence, Renaissance du livre, 1920.
  • Les Allemands par eux-mêmes, Larousse, 1920.
  • Aurel, biographie critique, Chiberre, 1922.
  • La Poésie française moderne, des romantiques à nos jours, Gauthier-Villars, 1924.
  • Vains enfants du loisir, Le Divan, 1926.
  • La Destinée tragique de Gérard de Nerval, Bernard Grasset, 1929.
  • Saint Bernardin de Sienne, éditions franciscaines, 1942.
  • Bilan de Barrès, Sequana, 1943.
  • Histoire de la littérature française, du symbolisme à nos jours, éditions Albin Michel, 1947.
  • Alexandre Dumas, Albin Michel, 1955
  • (en collaboration avec Pierre Lafue), le Baiser de la Reine, Taillandier, 1955.
  • Petite Histoire de la Littérature française, Albin Michel, 1965.
  • La Vie de Saint Benoit Labre, Albin Michel
  • La Composition française préparée, Didier, 1935

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Huguenin, À l'école de l'Action française, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]