Henri Challan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antoine Challan et René Challan.
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Challans et chaland.

Henri Challan né à Asnières le et mort à Paris le est un pédagogue et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été l'élève de Jean Gallon et d'Henri Büsser au Conservatoire de Paris. En 1936, il a obtenu le 1er Second Grand Prix de Rome. À partir de 1942, il a été professeur d'harmonie au Conservatoire. Parmi ses élèves, on compte notamment Pierre Cochereau, Pierre Vidal et Pierre Pincemaille. Son frère jumeau René Challan était aussi compositeur.

Il a publié un ouvrage en dix recueils, "380 basses et chants donnés", sous-titré "pour l'étude de l'harmonie, des accords consonants aux leçons libres". Cet ouvrage, destiné aux élèves comme aux autodidactes (il existe pour chaque tome des "éléments de réalisation" qui guident l'élève dans les difficultés), fait encore l'unanimité de nos jours comme référence de la pratique de l'harmonie tonale.

Si les deux premiers tomes conduisent à des travaux purement académiques, les compositions deviennent de vrais exercices de style à partir du troisième volet de la série.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violon et piano (1936)
  • Suite pour basson et piano (1937)
  • Quatuor à cordes
  • Quintette pour cordes et basson
  • Symphonie (1942)
  • Scherzo et Reflets, pour orchestre
  • Concerto pour violon (1942)
  • Diptyque pour alto et piano (1961)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]