Henri Cazalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Cazalis
Jean Lahor (Henri Cazalis).jpg
Portrait de Jean Lahor gravé par Ricardo de Los-Rios.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Poète, médecin écrivain, librettisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Adolphe Cazalis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
signature de Henri Cazalis
signature

Henri Cazalis, né à Cormeilles-en-Parisis (Val-d'Oise) le et mort à Genève (Suisse) le , est un médecin et poète symboliste français. Il se fit connaître sous le pseudonyme de Jean Caselli et, surtout, de Jean Lahor[1].

L’Académie française lui décerne le prix Archon-Despérouses en 1889 et le prix Vitet en 1900

Il est enterré à Ferney-Voltaire

Poésies mises en musique[modifier | modifier le code]

La Danse Macabre, op. 40 de Camille Saint-Saëns est basée sur le poème Égalité-Fraternité de Henri Cazalis.(1874)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Godonnèche, Jean Lahor, poète et médecin, La Belle Cordière, 1975
  • Lawrence A. Joseph, Henri Cazalis : sa vie, son œuvre, son amitié avec Mallarmé, Paris : A.-G. Nizet, 1972
  • Lawrence A. Joseph, Le docteur Henri Cazalis dans Médecine de France no 151 (1964) p. 33-40

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]