Henri Boucoiran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boucoiran.
Ne doit pas être confondu avec Louis Boucoiran.
Henri Boucoiran
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Préfet
Ain
-
Georges Dupoizat de Villemont (d)
Roger Ninin (d)
Préfet
Lot-et-Garonne
-
Francis Laborde (d)
Paul Feuilloley (d)
Biographie
Naissance
Décès
(à 61 ans)
Bourg-en-Bresse (Ain)
Nationalité
Activités
Haut fonctionnaire, résistantVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Henri Boucoiran, né le à Moussac et mort le à Bourg-en-Bresse, est un haut fonctionnaire français et un résistant de la Seconde Guerre mondiale[1],[2]. Il meurt en fonction en 1975 alors qu'il est préfet de l'Ain.

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Il est licencié en droit de la faculté de droit de Montpellier[1].

Dès le début de la guerre, il est fait prisonnier : il est libéré en 1942[2]. À sa libération, il est commissaire de police[2]. Il profite de cette position pour résister au sein du réseau de résistance Nap (Noyautage des Administrations Publiques)[2]. Il est finalement arrêté par la Gestapo et déporté vers Buchenwald puis vers Flossenbürg[2].

Carrière après la guerre[modifier | modifier le code]

Il est successivement chef du service central de la police de l'air, des frontières et des chemins de fer (1958), contrôleur général (1959) puis directeur des renseignements généraux (1963)[2]. Il devient par la suite préfet de Lot-et-Garonne de 1968 à mai 1973 puis préfet de l'Ain de mai 1973 à sa mort[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Il est décoré de la Légion d'honneur[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice biographique Henri Boucoiran », sur sfhp.fr, société française d'histoire de la police.
  2. a, b, c, d, e, f et g « Mort d'Henri Boucoiran préfet de l'Ain », Le Monde,‎ .
  3. « Henri Boucoiran », sur culture.gouv.fr, Base Léonore.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Poujol, « Henri Boucoiran », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 404-405 (ISBN 978-2846211901)

Articles connexes[modifier | modifier le code]