Henri Boucoiran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boucoiran-et-Nozières.
Henri Boucoiran
Naissance
Moussac (Gard)
Décès (à 61 ans)
Bourg-en-Bresse (Ain)
Nationalité Française
Pays de résidence France
Profession
Haut fonctionnaire
Activité principale
Autres activités
Distinctions
Légion d'honneur

Henri Boucoiran, né le à Moussac et mort le à Bourg-en-Bresse, est un haut fonctionnaire français et un résistant de la Seconde Guerre mondiale[1],[2]. Il meurt en fonction en 1975 alors qu'il est préfet de l'Ain.

Jeunes années[modifier | modifier le code]

Il est licencié en droit de la faculté de droit de Montpellier[1].

Dès le début de la guerre, il est fait prisonnier : il est libéré en 1942[2]. À sa libération, il est commissaire de police[2]. Il profite de cette position pour résister au sein du réseau de résistance Nap (Noyautage des Administrations Publiques)[2]. Il est finalement arrêté par la Gestapo et déporté vers Buchenwald puis vers Flossenbürg[2].

Carrière après la guerre[modifier | modifier le code]

Il est successivement chef du service central de la police de l'air, des frontières et des chemins de fer (1958), contrôleur général (1959) puis directeur des renseignements généraux (1963)[2]. Il devient par la suite préfet du Lot-et-Garonne de 1968 à mai 1973 puis préfet de l'Ain de mai 1973 à sa mort[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Il est décoré de la Légion d'honneur[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notice biographique Henri Boucoiran », sur sfhp.fr, société française d'histoire de la police.
  2. a, b, c, d, e, f et g « Mort d'Henri Boucoiran préfet de l'Ain », Le Monde,‎ .
  3. « Henri Boucoiran », sur culture.gouv.fr, Base Léonore.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Poujol, « Henri Boucoiran », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 404-405 (ISBN 978-2846211901)

Articles connexes[modifier | modifier le code]