Henri Bonnemain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Bonnemain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Henri Avit Jean Bonnemain
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

Henri Bonnemain (1911-2006), est un pharmacien et historien français.

Il est notamment l'auteur, avec André Boucherle et Georges Dillemann de l'ouvrage « La pharmacie française : ses origines, son histoire, son évolution ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Avit Jean Bonnemain, dit Henri Bonnemain, est né le rue Traversière près de la gare de Lyon dans le 12e arrondissement de Paris[1].

Il commence sa scolarité à l'école communale de la rue Bignon avant de poursuivre dans le privé. Il entre en sixième à l'École Saint-Michel, 14 rue Louis-Braille[Note 1], et en seconde à l'École Massillon, quai des Célestins, où Il devient bachelier en lettre (1928) et l'année suivante en philosophie (1929)[1].

Il commence sa formation en pharmacie par un stage, en 1929, dans l'officine à l'enseigne « Pharmacie française » située 52 boulevard du Temple. L'année suivante, au mois d'octobre, il entre en première année à l'École de pharmacie de Paris avenue de l'Observatoire. il réussit les différents certificats sauf le dernier auquel il échoue à l'épreuve du mois de mai 1934, néanmoins il se rattrape deux mois plus tard étant reçu pharmacien en juillet 1934[2].

Il meurt à l'âge de 95 ans, ses obsèques ont lieu le [3].

Fonctions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • avec Maurice Bouvet, « Sur quelques vieilles spécialités provençales », Bulletin de Pharmacie Sud-Est, no 1,‎ , p. 14-22,
  • avec Maurice Bouvet, « Les apothicaires de Louis XVIII (1814-1824) », Revue d'histoire de la pharmacie, no 111,‎ , p. 47-55,
  • avec Maurice Bouvet, « Les derniers pharmaciens royaux (1824-1848) », Revue d'histoire de la pharmacie, no 112,‎ , p. 23-25 (lire en ligne),
  • avec Pierre Julien, « Louis-Auguste Cadet (1821-1891) », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 51, no 176,‎ , p. 1-8 (lire en ligne),
  • avec J. Ameil et Maurice Bouvet, « Sur Jean Joseph Louis Chancel, inventeur des allumettes ou briquets oxygénés », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 52, no 180,‎ , p. 35-39 (lire en ligne),
  • « Une famille médico-pharmaceutique : les Augiéras-Bernou », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 69, no 248,‎ , p. 14-40 (lire en ligne),
  • « Albert Buisson, pharmacien membre de l'Académie Française », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 69, no 251,‎ , p. 255-260 (lire en ligne),
  • « La Faculté de pharmacie de Paris depuis cent ans avenue de l'Observatoire. Journée commémorative du 1er février 1982 », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 70, no 252,‎ , p. 39-48 (lire en ligne),
  • « Jean-Louis Gibert (1871-1974) et ses études à Paris (1893-1897) », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 70, no 255,‎ , p. 259-262 (lire en ligne),
  • « M. le Doyen honoraire Georges Dillemann, nouveau président de la Société d'Histoire de la Pharmacie », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 71, no 256,‎ , p. 35-39 (lire en ligne),
  • « Maurice Bouvet : sa carrière professionnelle », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 73, no 267,‎ , p. 299-306 (lire en ligne),
  • « Jean Flahaut, Président de la Société d'Histoire de la Pharmacie », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 80, no 293,‎ , p. 169-173 (lire en ligne),
  • avec Thierry Lefebre, « Lucien-Henri-Armand Coullon, dit Pascalon, pharmacien, poète et humoriste (1860-1940 ?) », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 82, no 301,‎ , p. 183-190 (lire en ligne),
  • « Hommage à Roger Cazala prononcé par Henri Bonnemain à la séance du 4 décembre 1994 », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 83, no 305,‎ , p. 184-185 (lire en ligne).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Contribution à l'histoire de la pharmacie dans l'Orléanais (thèse de doctorat de pharmacie), Nancy, Faculté de pharmacie de Nancy, ,
  • avec Patrice Boussel et Franck Bové, Histoire de la pharmacie et de l'Industrie Pharmaceutique, Paris, éditions de la Porte Verte, , 287 p. (ISBN 9782865420063),
  • avec André Boucherle et Georges Dillemann (préf. Pierre Malangeau), La pharmacie française : ses origines, son histoire, son évolution, Tec & Doc Lavoisier, (1re éd. 1992), 150 p. (ISBN 978-2743010980).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette école fait partie de l'historique de l'actuel établissement « Saint-Michel de Picpus », qui comprend une école, un collège, un lycée et des classes préparatoires. L'école sur ce site est ouverte en 1917 et fermée en 1930 lors du déménagement pour le boulevard de Picpus (voir Saint Michel de Picpus : l'école de la rue Louis Braille (1917-1930) sur le site de la Congrégation de Sainte-Croix)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Julien, 1990, p. 133
  2. Bruno Bonnemain, 2006, p. 168
  3. Christine Debue-Barazer, « Compte rendu de la 305e séance de la Société d'Histoire de la Pharmacie du 29 mars 2006 », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 94, no 350,‎ , p. 265 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Julien, « Henri Bonnemain, président de la Société d'Histoire de la Pharmacie », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 78, no 285,‎ , p. 132-144 (lire en ligne),
  • Bruno Bonnemain, « Marguerite Bonnemain », La revue de la société internationale des docteurs en pharmacie d'expression française, nos 1/2004,‎ , p. 5 (lire en ligne),
  • Bruno Bonnemain, « Henri Bonnemain (1911-2006), une activité incessante pendant plus de 90 ans », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 94, no 350,‎ , p. 167-178 (lire en ligne),
  • Christian Warolin, « Le président Henri Bonnemain, mon ami », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 94, no 350,‎ , p. 163-165 (lire en ligne)
  • Thierry Lefebvre, « Souvenir photographique d'Henri Bonnemain », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 94, no 350,‎ , p. 179-186 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]