Henri Ahrens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Ahrens
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Kniestadt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à SalzgitterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession(s) Personnalité politique, philosophe, professeur d'université et psychologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur(s) Université de Leipzig et université de GrazVoir et modifier les données sur Wikidata

Henri Ahrens, de nationalité hanovrienne, né à Kniestadt (près de Salzgitter) (Royaume de Hanovre), le 14 juillet 1808, décédé à Leipzig le 2 août 1874, est un psychologue et un juriste, professeur à l'Université libre de Bruxelles où il enseigna de 1834 à 1848 la psychologie, l'anthropologie et l'introduction à la psychologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des humanités au gymnase de Wolfenbuttel et des études à l'université de Göttingen, il dut quitter le Hanovre suite aux troubles politiques de 1831.

Il était un disciple de Karl Christian Friedrich Krause.

Il se réfugia à Bruxelles qu'il quitta ensuite pour Paris.

Il retourna ensuite en Allemagne en 1848 où on le vit faire une carrière politique, et devenir membre du Parlement de Francfort.

Il continua son enseignement universitaire et devint professeur à Gratz puis à Leipzig où il mourut.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vanderkindere, p. 141.