Henri-Joseph Gouchon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henri Joseph Gouchon
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Henri-Joseph Gouchon est un astrologue français né le près de Turin et mort en 1978[1]. Ingénieur en électricité devenu astrologue à la trentaine[2], il publia en 1935 un Dictionnaire Astrologique resté célèbre[3]. Henri Joseph Gouchon était un fervent partisan des directions primaires[1], auxquelles il accordait plus d'importance qu'aux transits[4], et il est à l'origine de l'indice de concentration des planètes lentes[1] longuement analysé par la suite par André Barbault. Henri Joseph Gouchon a eu pour élève Elizabeth Teissier[3];[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire astrologique: initiation au calcul et à la lecture de l'horoscope, Henri-Joseph Gouchon, Dervy, 1996
  • Les prévisions à longue échéance, Henri-Joseph Gouchon, Dervy, 1996
  • L'Horoscope annuel simplifié, Henri-Joseph Gouchon, Dervy, 1973
  • Les directions primaires simplifiées, Henri-Joseph Gouchon, Éditions traditionnelles, 1981

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Les Cahiers Astrologiques n°195, 41e année, novembre-décembre 1978.
  2. Élizabeth Teissier, L'homme d'aujourd'hui et les astres, Éditions Plon, 2001, p. 131.
  3. a et b Jacques Halbronn, Nouveau Guide de la Vie Astrologique 1996, Éditions La Grande Conjonction, 1995, page 110.
  4. Élizabeth Teissier, Astrologie Passion, Éd. Hachette, 1992, page 161.
  5. Dans Astrologie Passion (page 161), Élizabeth Teissier affirme qu'elle a été sa seule élève, alors que L'Encyclopédie du Mouvement Astrologique de Langue Française au XXe Siècle du Vicomte de Herbais de Thun rapporte (page 290) que pendant les années 1932-1933, Henri Joseph Gouchon a donné un cours d'astrologie à la Société de Géographie.