Henri-Charles Puech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henri-Charles Puech, (Montpellier, - ) était un historien des religions français qui occupa la chaire d'histoire des religions du Collège de France de 1952 à 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philosophe de formation, il s'intéresse à la philosophie grecque, plus particulièrement à l'hermétisme et au néoplatonisme, avant de se tourner vers l'étude des doctrines chrétiennes des premiers siècles, discipline qu'il enseignera longtemps à l'École pratique des hautes études. Son enseignement eut une grande influence sur le développement des études patristiques dans la seconde moitié du XXe siècle en France. Mais c'est surtout, à la suite de la découverte de nouveaux documents, dans l'étude du manichéisme puis des divers systèmes de pensée gnostiques qu'il a acquis une reconnaissance internationale.

Il a longtemps collaboré à la Revue de l'histoire des religions avant de la diriger et il a présidé, de 1950 à 1965, l'Association internationale pour l'étude de l'histoire des religions.

Décorations[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Histoire des religions, 3 vol., Paris, Gallimard, 1970
  • En quête de la gnose, Paris, Gallimard, collection "Bibliothèque des Sciences Humaines", 1978. 2 volumes Tome 1 : La Gnose et le Temps. Tome 2 : Sur l'évangile selon Thomas
  • Sur le manichéisme et autres essais, Paris, Flammarion, coll. « Idées et recherches », 1979.

Source[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Tardieu, « Henri-Charles Puech (1902-1986) », dans Annuaires de l'École pratique des hautes études, 1985-1986, tome 94, p. 31-38 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]