Henouittaoui Ire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henouttaoui Ire
Image illustrative de l’article Henouittaoui Ire
Henouittaoui
Nom en hiéroglyphe
O10dwA
H8
t
W10 t
N17
N17
Famille
Père Ramsès XI ou Smendès
Mère Tentamon II (si son père est Smendès)
ou Tentamon Ire (si son père est Ramsès XI)
Conjoint Pinedjem Ier
Enfant(s) Maâtkarê (Divine adoratrice d'Amon)
Psousennès Ier
Moutnedjemet
Menkhéperrê

Henouttaoui Ire ou Duathathor-Henttaouy ou Henouittaoui Ire est vraisemblablement la fille du pharaon Ramsès XI et de la reine Tentamon, dernier pharaon de la XXe dynastie, ou bien de Smendès, premier pharaon de la XXIe dynastie, à Tanis. Dans tous les cas, elle vit donc à une époque charnière entre les deux lignées, dans les débuts de la Troisième Période intermédiaire.

Elle est l'une des épouses de Pinedjem Ier, d'abord grand prêtre d'Amon à Karnak et généralissime, charges héritées de son père en -1070, ensuite couronné co-pharaon de -1054 à -1032 avec Smendès puis ses successeurs.

Elle portait les titres de : Chef du Harem d'Amon, Grande Épouse Royale (Hmt-nswt wrt) ; Dame des Deux Terres (nbt tAwy) ; Mère du Roi (mwt-nswt) ; Fille du Roi (sAt-nswt).

Henouttaoui Ire donna cinq enfants à Pinedjem Ier : Maâtkarê, Moutnedjemet, Henouttaoui, Psousennès Ier et Menkhéperrê. Quelques spécialistes la donnent aussi comme la mère de Masaharta.

Sa momie fut retrouvée dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari.

Généalogie[modifier | modifier le code]