Henodus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Henodus chelyops

Henodus chelyops est un genre éteint de placodontes ayant vécu durant l' époque du Trias supérieur, au cours de l'étage stratigraphique du Carnien. Les fossiles d'Henodus chelyops ont été trouvés à Tübingen en Allemagne. Il mesurait environ 1 m de longueur. Il s'agit du seul placodonte connu qui vivait dans un environnement non marin, il vivait en eau saumâtre ou peut-être dans des milieux d'eau douce comme les lagons[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Henodus chelyops, décrite par Friedrich von Huene en 1936[2].


Description[modifier | modifier le code]

Reconstitution d'artiste.

Henodus est le placodonte possédant la plus grande ressemblance avec les tortues. Comme les tortues, il possédait une carapace formée d'un plastron en dessous et d'une partie dossière, laquelle s'étendait fortement au-delà des membres et était faite de plaques d'os individuelles recouvertes de plaques de corne. Cependant, la carapace était composée de plaques d'os beaucoup plus nombreuses que celle des tortues, formant un motif en mosaïque[3]. Cette armure était soudée à la colonne vertébrale et ses membres étaient normalement positionnés, contrairement aux membres des tortues qui partent de l’intérieur de la cage thoracique. Les faibles membres d'Henodus laissent penser qu'il les utilisait peu lors de ses rares passages sur la terre ferme.

Henodus chelyops possédait également une dent unique de chaque côté de sa bouche, dents aujourd'hui remplacées par un bec sur les tortues modernes. Ces dents étaient plates afin d'écraser les fruits de mer vivant au fond de la mer dont Henodus se nourrissait. Sa tête était de forme carrée sur le front jusque devant les yeux. Henodus chelyops est pour l'instant le seul placodonte trouvé dans des dépôts non-marins, ce qui laisse penser qu'il vivait en eau saumâtre ou dans des lagunes d'eau douce.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Henodus Chelyops », sur http://animals.nationalgeographic.com (consulté le 20 août 2012)
  2. (de) F. F. v. Huene. 1936. Henodus chelyops, ein neuer placodontier. Sonder-Abduck aus Palaeontographica Beiträge zur Naturgeschichte der Vorzeit, Abteilung A 84:99-148
  3. The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs and Prehistoric Animals, London, Marshall Editions, (ISBN 1-84028-152-9), p. 71

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :