Henning Meyer de Meyercron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Henning Meyer de Meyercron
Henning Meyercroon.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
Activité

Henning (Henri) Meyer, comte de Meyercron, (Copenhague, Roskilde, ), est un diplomate danois.

Fils d’un apothicaire de Copenhague, Samuel Meier (v.1608 – 1656), Henning Meyer officia comme secrétaire puis conseiller de la chancellerie de Danemark, ambassadeur en Hanovre, à la Haye, puis à Paris en 1674, 1679 et enfin de 1685 à 1706.

Danjeau, dans son journal, rapporte qu’il était souvent en audience auprès de Louis XIV. Son épouse, Christina (v. 1667-1703)[1], était une active et fidèle correspondante et amie de la princesse Palatine

Iconographie[modifier | modifier le code]

Le portrait de Meyercron a été peint par Hyacinthe Rigaud en 1691 pour 235 livres[2]. Malgré sa date de confection tardive, ce portrait doit encore beaucoup aux effigies de jeunesse de Rigaud, héritées des archétypes de Van Dyck. Meyercroon y est représenté dans un jardin sans doute imaginaire, agrémenté de deux colonnes dans le fond, un bras appuyé sur un rebord de pierre que cache le lourd manteau dont le modèle est paré.

La toile a été fidèlement gravée par Cornelis Martinus Vermeulen en 1694 selon Huslt : « figure jusqu’aux genoux en habit de chevalier dudit ordre [Danneborg]. Estampe de la grandeur de la demi-feuille du grand aigle[3]. »

Comme l’indique la légende de l’estampe de Vermeulen, Meyercron est décoré de la croix de l’ordre danois de Dannebrog dont on voit également les palmes brodées sur son manteau.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mentionné au titre des copies de 1706 dans les comptes du peintre Hyacinthe Rigaud. Mais il y a tout lieu de penser que son portrait a été peint bien plus tôt.
  2. J. Roman, Le Livre de raison du peintre Hyacinthe Rigaud, Paris, 1919, p. 23 : (« M. l’envoyé (ambassadeur) de Dannemarck Meyersoon [Meyercroon] »). La toile, passée par héritage aux descendants du modèle, est entré au Nationalhistoriske Museum de Frederiksborg en 1894. Huile sur toile. H. 134 ; L. 105. Inv. A 795.
  3. H. 47 ; L. 35,4. Sous le trait carré, de part et d’autre d’une composition aux armes : « Per Illustris Dominus H. Meyercron Eques - Auratus Ordinis Dannebrogici, Sacrae Regiae / Majestatis Daniae Norvegiae & Consiliarius Status - Praefectus Aalburgensis et Ejusdem Majestis / apud Regem Christianissimum Ablegatus - Extraordinatius Haereditarius in Wernergaar / Offerbat Humillimus Servus Cornelis Martinus Vermeulen » (un état précédent avec « offerebat u. s. w. »). Sous la légende, respectivement à gauche et à droite : « Hyacint. Rigaud pinx. / Cornelis Martinus Vermeulen sculp. Et excud. C.P.R. »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]