Heniochus monoceros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heniochus monoceros, communément nommé poisson-cocher masqué, heniochus cornu ou taurillon du pauvre[1], est un poisson osseux de petite taille appartenant à la famille des Chaetodontidae natif du Bassin Indo-Pacifique.

Description[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher masqué est un poisson de petite taille qui peut atteindre une longueur maximale de 23 cm[2],[1],[3].

Son corps est compressé latéralement, les premiers rayons de sa nageoire dorsale s'étirent en un filament blanc avec un liseré frontal jaune. Le corps est blanc avec deux bandes noires plus ou moins verticales. La première masquant le visage en incluant la bouche, les yeux et remontant jusqu'à la base des premiers rayons de la nageoire dorsale. Les lèvres peuvent être blanches et une petite bande blanche s'étend entre les yeux et au-dessus de ceux-ci également. Le museau étiré vers l'avant est doté d'une petite bouche protractile terminale. Une petite excroissance au niveau de l'axe du front est visible et d'où irradie une zone claire blanchâtre à jaunâtre. La deuxième bande est noire et centrée au niveau des flancs. Une zone jaune s'étend à partir de la bordure postérieure de la deuxième bande noire jusqu'au milieu de la nageoire anale et incluant donc au passage les nageoires dorsale et caudale. Au sein de cette zone jaune au niveau du pédoncule caudal, une tache jaune-brun de dimension variable d'un individu à l'autre se dessine.

Distribution & habitat[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher masqué est présent dans les eaux tropicales et subtropicales du Bassin Indo-Pacifique soit des côtes orientales de l'Afrique à la Polynésie et du sud du Japon à la Nouvelle-Calédonie[1],[4].

Le poisson-cocher masqué apprécie les pentes récifales externe et les lagons riche en corail de 2 à 30 mètres de profondeur [5].

Biologie[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher masqué vit selon les régions en couple ou en groupe, notamment sur les récifs insulaires de l'océan Indien,toujours à proximité direct du récifs et se nourrit d'invertébrés benthiques[1],[3].

Statut de conservation[modifier | modifier le code]

L'espèce ne fait face à aucune menace importante en-dehors d'une collecte occasionnelle pour l'aquariophilie dans certaine zones géographiques, le poisson-cocher masqué est toutefois classée en "préoccupation mineure"(LC) par l'UICN[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Ewald Lieske, Robert F Myers et Yolande Bouchon-Navaro (adaptation française), Guide des poissons des récifs coralliens plus de 2000 espèces décrites et illustrées [« Collins pocket guide to coral reef fishes, Indo-Pacific and Caribbean »], Paris, Delachaux et Niestle, coll. « Guides du naturaliste »,‎ (ISBN 978-2-603-01674-9 et 978-2-603-01452-3, OCLC 689985924)
  2. Heemstra, P.C., 1986. Chaetodontidae. p. 627-632. In M.M. Smith and P.C. Heemstra (eds.) Smiths' sea fishes. Springer-Verlag, Berlin.
  3. a et b (en) Rudie H. Kuiter, Butterflyfishes, bannerfishes, and their relatives : a comprehensive guide to Chaetodontidae & Microcanthidae [« Falterfische »], Chorleywood, UK, TMC Pub,‎ (ISBN 978-0-953-90973-5, OCLC 52104093)
  4. a et b Myers, R. & Pratchett, M. 2010. Heniochus monoceros. The IUCN Red List of Threatened Species 2010: e.T165650A6080493. . Downloaded on 10 September 2015.
  5. Allen, G.R. and R.C. Steene, 1988. Fishes of Christmas Island Indian Ocean. Christmas Island Natural History Association, Christmas Island, Indian Ocean, 6798, Australia. 197 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :