Heniochus diphreutes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heniochus diphreutes, communément nommé poisson-cocher grégaire[1], est un poisson osseux de petite taille appartenant à la famille des Chaetodontidae natif du bassin Indo-Pacifique.

Description[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher grégaire est un poisson de petite taille qui peut atteindre une longueur maximale comprise entre 18 cm et 21 cm selon les auteurs [1],[2],[3].

Son corps est compressé latéralement, les premiers rayons de sa nageoire dorsale s'étirent en un long filament blanc. Le corps est blanc avec deux bandes noires plus ou moins verticales. Au-delà de la deuxième bande noire, la nageoire dorsale et caudale sont jaunes ainsi que les nageoires pectorales. La tête est blanche, les yeux sont noirs et reliés entre eux par une bande grisâtre à noire. Le museau, taché de gris, peu prononcé est doté d'une petite bouche protractile terminale.

Le poisson-cocher grégaire peut facilement être confondu avec son congénère le poisson-cocher commun (Heniochus acuminatus). Les différences majeures et visibles sont : un museau plus long pour le poisson-cocher commun et les taches sur son museau sont plus sombres, la nageoire anale du poisson-cocher commun est plus étendue et a une terminaison arrondie contrairement au poisson-cocher grégaire qui possède une terminaison plus réduite et plus angulaire.

Distribution & habitat[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher grégaire est présent dans les eaux tropicales, subtropicales et tempérées du bassin Indo-Pacifique soit des côtes orientales de l'Afrique, mer Rouge incluse, à la Polynésie, Hawaii compris, et du sud du Japon aux îles Kermadec (Nouvelle-Zélande)[1],[4].

Le poisson-cocher grégaire apprécie les pentes récifales externes ainsi que les passes dont la profondeur est variable selon les zones géographiques soit de 5 à 30 mètres de profondeur en général mais avec une profondeur maximale de 210 mètres[5],[1]. Les Juvéniles quant à eux vivent en groupe autour de massifs coralliens isolés en zone peu profonde[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Le poisson-cocher grégaire, comme son nom le suppose, vit en larges groupes et se nourrit de zooplancton qu'il capture en pleine eau et occasionnellement d'invertébrés lorsqu'il agit en déparasiteur tout comme les juvéniles [6],[1],[7].

Statut de conservation[modifier | modifier le code]

L'espèce ne fait face à aucune menace importante en dehors d'une collecte localisée pour l'aquariophilie dans certaine zones géographiques, le poisson-cocher grégaire est toutefois classé en "préoccupation mineure"(LC) par l'UICN[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Ewald Lieske, Robert F Myers et Yolande Bouchon-Navaro (adaptation française), Guide des poissons des récifs coralliens plus de 2000 espèces décrites et illustrées [« Collins pocket guide to coral reef fishes, Indo-Pacific and Caribbean »], Paris, Delachaux et Niestle, coll. « Guides du naturaliste », (ISBN 978-2-603-01674-9 et 978-2-603-01452-3, OCLC 689985924)
  2. Kuiter, R.H. and T. Tonozuka, 2001. Pictorial guide to Indonesian reef fishes. Part 2. Fusiliers - Dragonets, Caesionidae - Callionymidae. Zoonetics, Australia. 304-622 p.
  3. Kuiter, R.H. and T. Tonozuka, 2001. Pictorial guide to Indonesian reef fishes. Part 2. Fusiliers - Dragonets, Caesionidae - Callionymidae. Zoonetics, Australia. 304-622p.
  4. a et b Rocha, L.A., Pyle, R., Myers, R., Craig, M.T., Pratchett, M. & Carpenter, K.E. 2010. Heniochus diphreutes. The IUCN Red List of Threatened Species 2010: e.T165683A6090332. . Downloaded on 10 September 2015.
  5. Allen, G.R. and M.V. Erdmann, 2012. Reef fishes of the East Indies. Perth, Australia: Universitiy of Hawai'i Press, Volumes I-III. Tropical Reef Research.
  6. (en) Rudie H. Kuiter, Butterflyfishes, bannerfishes, and their relatives : a comprehensive guide to Chaetodontidae & Microcanthidae [« Falterfische »], Chorleywood, UK, TMC Pub, (ISBN 978-0-953-90973-5, OCLC 52104093)
  7. Kuiter, R.H. and T. Tonozuka, 2001. Pictorial guide to Indonesian reef fishes. Part 2. Fusiliers - Dragonets, Caesionidae - Callionymidae. Zoonetics, Australia. 304-622 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :