Hemispheres (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hemispheres.
Hemispheres

Album de Rush
Sortie 28 octobre 1978
Enregistré juin à août 1978
Durée 36 min 14 s
Genre Rock progressif Hard rock
Label Mercury Records

Albums de Rush

Hemispheres est le sixième album du groupe rock progressif canadien : Rush.

Avec cet album, Rush continue à développer des thèmes conceptuels au travers d’une musique toujours plus complexe et de textes (écrits par Neil Peart) inspirés par la science-fiction.

« Cygnus X-1 Book II : Hemispheres » clôt le récit commencé sur l’album précédent "A Farewell to Kings" avec « Cygnus X-1 Book I ». Dans cette aventure cosmique à l’intérieur d’un trou noir, Rush explore les méandres de l’esprit humain en y intégrant des éléments de la Mythologie grecque. Cette base narrative sert à véhiculer l’idée des rapports conflictuels qui peuvent exister entre les deux hémisphères du cerveau.

Sur le refrain de « Circumstances » Geddy Lee chante en partie en français (« Plus ça change, plus c’est la même chose »).

« The Trees » est un des titres les plus populaires de Rush. Le texte raconte la lutte fratricide entre les chêne et les Érable pour la quête de lumière nécessaire à leur survie. Les uns (plus grands) faisant de l’ombre aux autres. Cette fable libertarienne est inspirée par les écrits de la philosophe américaine Ayn Rand.

Le morceau instrumental « La Villa Strangiato », proche de la démonstration technique marque la forte personnalité des musiciens au travers de rythmiques complexes ou de soli multi-instrumentaux. C’est un des titres de référence du groupe Rush.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. " Cygnus X-1 Book II: Hemispheres" - 18:05
    • I: "Prelude" - (0:00)
    • II: "Apollo Bringer of Wisdom" - (4:29)
    • III: "Dionysus Bringer of Love" - (7:00)
    • IV: "Armageddon The Battle of Heart and Mind" - (9:05)
    • V: "Cygnus Bringer of Balance" - (12:00)
    • VI: "The Sphere A Kind of Dream" - (17:02)
  2. "Circumstances" - 3:40
  3. "The Trees" - 4:42
  4. "La Villa Strangiato (An exercise in Self-Indulgence) " - 9:34
    • I: "Buenos Nochas, Mein Froinds!" - (0:00)
    • II: "To sleep, perchance to dream..." - (0:27)
    • III: "Strangiato theme" - (2:00)
    • IV: "A Lerxst in Wonderland" - (3:16)
    • V: "Monsters!" - (5:49)
    • VI: "The Ghost of the Aragon" - (6:10)
    • VII: "Danforth and Pape" - (6:45)
    • VIII: "The Waltz of the Shreves" - (7:26)
    • IX: "Never turn your back on a Monster!" - (7:52)
    • X: "Monsters! (Reprise)" - (8:03)
    • XI: "Strangiato theme (Reprise)" - (8:17)
    • XII: "A Farewell to Things" - (9:20)

Personnel[modifier | modifier le code]

  • Geddy Lee : Chant, basse, Pédales basse Moog Taurus, Mini Moog, Oberheim polyphonique
  • Alex Lifeson : Guitares acoustique et électrique 6 & 12 cordes, guitare classique, guitare synthétiseur Roland
  • Neil Peart : Batterie, percussions, textes

Charts[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

Année Chart Position
1978 Pop Albums 33