Hemba (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hembas)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hemba.
Hemba
Populations significatives par région
Autres
Langues Hemba
Religions Religion traditionnelle, christianisme
Ethnies liées Lubas

Les Hemba sont une population d'Afrique centrale vivant au sud-est de la République démocratique du Congo entre le fleuve Congo et le lac Tanganyika dans la province du Katanga et principalement dans le territoire de Kongolo. Certains sont aussi établis au nord de la Zambie et en Tanzanie. Ils sont proches des Lubas et des Lundas[1].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on rencontre plusieurs variantes :

  • Bahemba, Hembas;
  • Muhemba;
  • Baluba Hemba;
  • Luba Hemba;
  • Muluba-Hemba
  • Kiemba ou Kihemba;
  • Luba-Hemba;
  • Waruwa[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En provenance de Tanzanie, cette population s'est installée au Congo au XIXe siècle[3].

Population[modifier | modifier le code]

Leur langue est le hemba, une langue bantoue parlée par 180 958 personnes en 2000[4].

Ce sont avant tout des agriculteurs et des chasseurs.

Culture[modifier | modifier le code]

L'art hemba est fortement influencé par celui de leurs voisins Lubas. Parfois il s'agit simplement d'objets à vocation utilitaire, mais les grandes figures d'ancêtres en bois sont nombreuses et remarquables[5]. Le personnage – masculin – est généralement debout, les mains sur le ventre et les yeux mi-clos, et son attitude dégage une impression d'assurance et de sérénité. Le travail du visage est particulièrement élaboré[6].

Cependant l'élément féminin est très présent (sièges à cariatides…)[7].

Le culte des ancêtres se manifeste surtout à travers des sacrifices et des offrandes. Vidiye mukulu est le dieu créateur et Shimugabo l'Être suprême. La divination joue un rôle important dans la société hemba[8].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Stuart Olson, « Hemba », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 223 (ISBN 9780313279188)
  2. Source RAMEAU, BnF [1]
  3. Ivan Bargna, R.-V. avec l'art africain, Éditions du Rouergue, Rodez, 2008, p. 69
  4. (en) Fiche langue (code «hem») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  5. F. Neyt, La Grande Statuaire hemba du Zaïre, Institut supérieur d'archéologie et d'histoire de l'art, 1977, 520 p.
  6. Détours des mondes
  7. Ivan Bargna, op. cit., p. 54-55
  8. Hemba Information
  9. Musée d'art Kimbell (Texas)
  10. Musée royal de l'Afrique centrale (Tervuren, Belgique
  11. National Museum of African Art (Washington)
  12. Museum Rietberg (Zurich)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérien Milingo, La Société hemba (Zaïre) et son rapport à la terre, université de Paris 10, 1977 (thèse de 3e cycle)
  • François Neyt et Louis de Strycker, Approche des arts Hemba, Arts d'Afrique noire, 1975, 63 p.
  • François Neyt, La Grande Statuaire hemba du Zaïre, Institut supérieur d'archéologie et d'histoire de l'art, 1977, 520 p.
  • Nestor Ngoy Katahwa, La Structure de la parenté chez les Hemba, Éditions Chondo, 2000, 14 p.
  • Cyrille van Overbergh, Sociologie descriptive : introduction à la monographie des Baluba-Hemba, Albert Dewit, Institut international de bibliographie, 1908

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :