Helvi Leiviskä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Helvi Leiviskä
HelviLeiviska.jpg

Helvi Leiviskä au travail.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genre artistique
Distinction

Helvi Lemmikki Leiviskä (Helsinki, le Helsinki, le ) est une compositrice finlandaise, écrivain, professeur de musique et bibliothécaire à l'Académie Sibelius.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helvi Leiviskä est née à Helsinki, Finlande, et en 1927 elle obtient son diplôme pour la composition auprès de l'Institut de Musique d'Helsinki (Académie Sibelius) où elle a étudié avec Erkki Melartin. Elle a continué ses études à Vienne, puis est retournée en Finlande où elle a étudié avec Leevi Madetoja. Elle a commencé à composer en 1935 et a aussi travaillé comme professeur de musique. En 1933 elle a obtenu un poste de bibliothécaire à l'Académie Sibelius.

Après la Seconde Guerre mondiale, Leiviskä a approfondi ses études avec Leo Funtek et a aussi écrit des articles pour des journaux tels que Ilta Sanomat. Elle est décédée à Helsinki le [1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano, 1935
  • Triple Fugue pour orchestre, 1938
  • Symphonie nº 1, 1947
  • Symphonie nº 2, 1954
  • Symphonie nº 3, 1971
  • Sinfonia Brevis, 1962
  • Folk Dance Suite (Kansantanssisarja), 1934
  • Hobgoblin of Darkness (Pimeän peikko), 1942
  • The Lost Continent (Mennyt manner) pour chœur et orchestre, 1957
  • Juha (musique de film), 1937
  • Sonate pour violon, 1945
  • Quatuor avec piano, 1926

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ruth-Esther Hillila et Barbara Blanchard Hong, Historical dictionary of the music and musicians of Finland,
  2. Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The Norton/Grove dictionary of women composers, , Digitized online by GoogleBooks (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]