Helvétisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

En linguistique, un helvétisme désigne une tournure ou une expression typiques de la Suisse. Le terme s'applique plus particulièrement à l'allemand suisse[réf. nécessaire], tandis que pour désigner un régionalisme du français de Suisse romande, on parle de romandisme[1].

Le terme désigna également un courant littéraire suisse du XVIIIe siècle qui tendait à unifier et à transcender les différents mouvements littéraires du pays[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

En allemand suisse, un exemple d'helvétisme est l'usage de nombreux mots français (grillieren pour grillen, etc.) ; de la même façon, dans les romandismes, on retrouve des mots allemands (poutzer, schmolitz).

En politique[modifier | modifier le code]

L'Helvétisme désigne un concept politique basé sur la vision et les écrits de l'écrivain et historien suisse Gonzague de Reynold.

Notes et références

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]