Helrunar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Helrunar
Description de cette image, également commentée ci-après

Helrunar au Party.San Metal Open Air en 2013.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Black metal[1], pagan metal[1]
Années actives Depuis 2001
Labels Lupus Lounge Records
Site officiel www.helrunar.com
Composition du groupe
Membres Skald Draugir
Alsvartr
Anciens membres Dionysos

Helrunar est un groupe de black metal allemand, originaire de Münster et Osnabrück en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helrunar est formé au printemps 2001 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie[2]. Le nom du groupe s'inspire de l'ouvrage Helrunar: Ein Handbuch der Runenmagie de Jan Fries, publié en 1997[3].

En 2003, le groupe enregistre sa première démo Grátr, publié en décembre la même année. En été 2004, le groupe signe son premier contrat d'enregistrement avec Prophecy Productions. En fin 2004, ils effectuent un split intitulé Hauch wird Sturm avec Nightmare, publié en mai 2005. En décembre la même année, ils publie leur premier album studio, Frostnacht, au sous-label Lupus Lounge de Prophecy Productions. En août 2007, le groupe joue au festival Summer Breeze, en publie son deuxième album Baldr ok Íss. Le 29 mars 2008, le groupe joue au Ragnarök-Festival. Le 17 juin 2008, le guitariste Tim « Dionysos » Funke annonce son départ du groupe. Le 28 août 2009, Helrunar joue avec une nouvelle formation son premier concert depuis un an et demi au Wolfszeit Festival.

Le 7 janvier 2011, le groupe publie Sól I – Der Dorn im Nebel et Sól II – Zweige der Erinnerung deux albums-concept issus de l'album Sól. Le premier volet est publié le 24 janvier, et atteint la 54e place des classements musicaux allemands[4]. En 2015, ils publient leur nouvel album, Niederkunfft.

Style musical[modifier | modifier le code]

Le style musical de Helrunar se caractérise par une atmosphère froide, des éléments typiques du black metal accompagnés de voix claires et de guitare acoustique[5].

Les textes, qui sont en allemand, en norvégien et en vieux norrois parlent la plupart de temps de mythologie nordique, ce qui explique pourquoi Helrunar est fréquemment considéré comme groupe de pagan metal. Pour la presse spécialisée, les textes sont intelligents et profonds[5],[6]. Le groupe représente un impact significatif dans le kenning[3]. Musicalement, le groupe s'inspire du black metal norvégien des années 1990 à 1995[7], et de groupes comme Helheim, Enslaved, Darkthrone, Satyricon, Ulver et Taake[8]. stormbringer.at considère l'album Niederkunfft comme du death metal expérimental[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Grátr
  • 2005 : Frostnacht
  • 2007 : Baldr Ok Íss
  • 2011 : Sól
  • 2011 : Sól I – Der Dorn im Nebel
  • 2011 : Sól II – Zweige der Erinnerung
  • 2015 : Niederkunfft

Splits[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Hauch wird Sturm (avec Nightmare)
  • 2012 : Fragments – A Mythological Excavation (avec Árstíðir Lífsins)

EP[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Wein für Polyphem

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Helrunar », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 30 décembre 2016).
  2. (en) « Helrunar », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 19 juillet 2016).
  3. a et b « HELRUNAR INTERVIEW » (sur l'Internet Archive).
  4. (de) « Chartverfolgung: Helrunar », sur musicline.de (consulté le 19 juillet 2016).
  5. a et b (de) Arlette Huguenin: HELRUNAR: Baldr ok Ìss - CD-Review, sur Vampster ; 9 décembre 2007, (consulté le 24 mars 2008).
  6. (de) Marius Mutz: Helrunar - Baldr Ok Íss ; sur Metal1.info, (consulté le 24 mars 2008).
  7. « HELRUNAR INTERVIEW » (sur l'Internet Archive).
  8. « HELRUNAR INTERVIEW » (sur l'Internet Archive).
  9. (de) Stormbringer.at - Inhonorus: Helrunar -Niederkunfft.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :