Helmut Bellingrodt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellingrodt.
image illustrant le tir image illustrant une personnalité image illustrant colombien
Cet article est une ébauche concernant le tir et une personnalité colombienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Helmut Bellingrodt Shooting pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Tir sportif
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de Colombie Colombien
Naissance (67 ans)
Lieu de naissance Barranquilla
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 2 0
Championnats du monde de tir 2 0 2
Jeux panaméricains 1 0 0
Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes 1 0 0

Helmut Ernesto Bellingrodt Wolf, né le à Barranquilla, est un tireur sportif colombien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helmut Billingrodt est le fils d'un père colombien et d'une mère allemande. Il a deux frères et une sœur. Il débute le tir sportif en 1959 et dispute sa première compétition internationale dix ans plus tard[1].

Aux Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich, Helmut Bellingrodt remporte, derrière Yakiv Zheleznyak, la médaille d'argent en cible mobile à 50 mètres, devenant ainsi le premier médaillé olympique de l'histoire de la Colombie[1]. Double médaillé de bronze aux Mondiaux de 1973[1], il est sacré champion du monde de tir 1974 et est nommé sportif colombien de l'année[2].

Vice-champion du monde en 1975[1], il termine sixième de l'épreuve de cible mobile des Jeux olympiques d'été de 1976 se tenant à Montréal[2]. En 1978, il remporte la médaille d'or aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes et remporte un nouveau titre mondial en 1978, cette fois-ci par équipe avec ses frères Hanspeter et Horst[2]. Médaillé de bronze par équipes aux Mondiaux de 1979 et médaillé d'or aux Jeux panaméricains de 1983, il est médaillé d'argent en 1984 aux Jeux olympiques de Los Angeles[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (es) « HELMUT BELLINGRODT WOLF - Medalla de Plata Múnich 72 y Los Ángeles 84 », sur coc.org.co, Comité olympique colombien (consulté le 22 janvier 2012)
  2. a, b, c et d (en) « Helmut Bellingrodt Biography and Olympic Results », sur www.sports-reference.com (consulté le 16 janvier 2012)