Colonel Bogey March

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hello le soleil brille)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire image illustrant une chanson
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et une chanson.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Colonel Bogey March
Colonel Bogey March
La Marche du colonel Bogey interprétée par l'United States Navy Band.
Colonel Bogey March
La Marche du colonel Bogey interprétée par l'United States Coast Guard Band.
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

La Marche du colonel Bogey (en anglais : Colonel Bogey March) est une marche militaire britannique écrite en 1914 par le lieutenant F. J. Ricketts (en), également connue en français sous le titre Hello, le soleil brille. Elle est un des airs les plus populaires de la Grande Guerre. La marche a été adaptée, parodiée et reprise de nombreuses fois, notamment dans le film le Pont de la rivière Kwaï auquel elle reste associée.

Création[modifier | modifier le code]

La marche a été composée en 1914 par le militaire britannique Frederick J. Ricketts (en) sous le nom de plume de Kenneth Alford. Le nom vient d'un militaire amateur de golf surnommé Bogey, qui au lieu de crier « fore » pour avertir du tir d'une balle, avait pris l'habitude de siffler une tierce mineure descendante qui a servi de base à la composition[1]. La marche est un grand succès dont la partition se vend à plus d'un million d'exemplaires. Elle devient l'un des airs les plus populaires de la Première Guerre mondiale avec Roses of Picardy, ou Quand Madelon... chez les Français[2].

Parodies[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la chanson est parodiée par les soldats britanniques et américains pour tourner en ridicule Adolf Hitler et d'autres dirigeants nazis tels que Hermann Göring, Joseph Goebbels et Heinrich Himmler. La parodie, connue sous le titre « Hitler Has Only Got One Ball (en) » (littéralement, « Hitler n'a qu'une couille ») se moque des testicules des nazis en les imaginant atrophiés ou manquants[3].

Utilisation au cinéma[modifier | modifier le code]

On retrouve la marche dans le film le Pont de la rivière Kwaï de David Lean, ainsi que dans Le Jour le plus long (The Longest Day) de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, Gerd Oswald et Darryl F. Zanuck.

On retrouve également un extrait de cette marche dans le film Une femme disparait de Alfred Hitchcock (Michael Redgrave alias Gilbert Redman siffle les premières notes dans le train).

Autres reprises[modifier | modifier le code]

L'air a été repris dans la chanson Hello, le soleil brille chantée par Annie Cordy[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Don Tyler, Music of the First World War, Santa Barbara, Greenwood, (ISBN 9781440839962, OCLC 928751150, présentation en ligne)
  2. a et b Bertrand Dicale, Louis de Funès, grimace et gloire, Paris, Grasset & Fasquelle, , 528 p. (ISBN 2246636612, présentation en ligne, lire en ligne)
  3. Tad Tuleja, Eric A. Eliason et Greg Kelley, Warrior ways explorations in modern military folklore, Logan, UT, Utah State University Press, (ISBN 9780874219043, OCLC 818734128, présentation en ligne), « Colonel Bogey’s March through Folk and Popular Culture »