Heliconius ismenius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heliconius ismenius est un insecte lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Heliconius.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius a été décrit par Pierre-André Latreille en 1817[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Heliconius ismenius ismenius Latreille, 1817; présent en Colombie.
  • Heliconius ismenius boulleti Neustetter, 1928 ;
  • Heliconius ismenius clarescens Butler, 1875; présent au Costa Rica et à Panama.
  • Heliconius ismenius fasciatus Godman & Salvin, 1877; présent à Panama.
  • Heliconius ismenius metaphorus Weymer, 1883; présent en Colombie et en Équateur
  • Heliconius ismenius occidentalis Neustetter, 1928; présent en Colombie.
  • Heliconius ismenius telchinia Doubleday, 1847; présent au Mexique, au Honduras et à Panama.
  • Heliconius ismenius tilletti Brown & Fernández, 1976; présent au Venezuela[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius se nomme l'Œil du tigre en français, Tiger-striped Longwing en anglais[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius ressemble à Melinaea lilis messatis ( Mimétisme Müllerien[1].

C'est un grand papillon d'une envergure de 70 mm à 90 mm, aux ailes antérieures allongées à apex arrondi[2].

Les ailes antérieures sont orange avec deux bandes noires partant de la base et un apex noir avec deux lignes de taches jaune pâle et les ailes postérieures sont orange à marge noire et bande noire en leur milieu parallèle à la marge.

Le revers est semblable en plus clair.

Biologie[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius se nourrit de pollen de Cucurbitaceae ce qui lui procurerait sa longévité de plusieurs mois[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Passiflora, Passiflora alata, Passiflora ambigua, Passiflora pedata, et Passiflora platyloba[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius est présent au Mexique, au Honduras, au Costa Rica, à Panama, en Colombie, au Venezuela et en Équateur [1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Heliconius ismenius réside dans la subcanopée des lisières et des clairières de forêt jusqu'à une altitude de 1 500 m[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Heliconius », sur funet.fi (consulté le 27 juillet 2012)
  2. a, b et c « Heliconius ismenius », sur papiliorama.ch (consulté le 27 juillet 2012)
  3. « Heliconius ismenius », sur butterfliesofamerica.com (consulté le 27 juillet 2012)
  4. « Heliconius ismenius », sur tolweb.org (consulté le 27 juillet 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]