Helge von Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helge von Koch
Helge von Koch.jpg
Helge von Koch
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Niels Fabian Helge von KochVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Père
Richert Vogt von Koch (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ebba von Koch (d)
Richert Gerhard Halfred von Koch (d)
Sigurd von Koch (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Dir. de thèse
Œuvres principales

Niels Fabian Helge von Koch ([ˌhɛlːgə fɔnˈkɔkː]), né le à Stockholm et mort le (à 54 ans) à Danderyd, est un mathématicien suédois qui a donné son nom à l'une des premières fractales : le flocon de Koch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helge von Koch a étudié la théorie des nombres. Il a montré en 1901 que l'hypothèse de Riemann implique une forme forte (en fait la plus forte possible) du théorème des nombres premiers[1].

Il a décrit le flocon auquel on a donné son nom en 1904 dans un article intitulé Sur une courbe continue sans tangente, obtenue par une construction géométrique élémentaire.

Il faisait partie d'une famille de la noblesse suédoise (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. N.F. Helge von Koch. Sur la distribution des nombres premiers, Acta Mathematica 24 (1901), 159–182. Lire en ligne: [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]