Helena Christensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helena.
image illustrant une personnalité image illustrant danois image illustrant un mannequin
Cet article est une ébauche concernant une personnalité danoise et un mannequin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Helena Christensen
Helena Christensen au Ford and project7ten Sustainable/Green Home opening party, le 16 octobre 2007.
Helena Christensen au Ford and project7ten Sustainable/Green Home opening party, le .

Naissance (47 ans)
Copenhague, Drapeau du Danemark Danemark
Physique
Cheveux Bruns
Yeux Verts
Taille 1,78 m
Mensurations (EU) 89-61-88 ; (US) 35-24-35

Helena Christensen, née le à Copenhague, est un mannequin d'origine danoise et péruvienne, élue Miss Danemark en 1986.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Helena Christensen est découverte par le photographe Friedemann Hauss à l'âge de vingt et un ans[1].

Elle est principalement connue pour son apparition dans le clip de la chanson Wicked Game de Chris Isaak, en 1991.

De 1997 à 1998, elle est un Ange de la marque de lingerie Victoria's Secret.

En 2004 puis 2008, elle devient l'égérie de la marque danoise de bijoux et accessoires de mode Pilgrim[réf. nécessaire].

Au cours de sa carrière, elle défile pour des maisons de couture telles que Chanel, Dolce&Gabbana, Christian Dior, Valentino ou encore Versace. Elle pose en couverture de nombreux magazines  : Vogue, Cosmopolitan, Elle, Allure, Marie Claire, Maxim ou encore Dazed and Confused.

Elle est cofondatrice du magazine Nylon (en) et soutient la lutte contre le cancer du sein.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a fréquenté le chanteur de INXS, Michael Hutchence. Elle a un enfant issu de sa relation avec l'acteur Norman Reedus. Elle partage désormais sa vie avec Paul Banks, chanteur du groupe de rock Interpol[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :