Helen Taussig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Helen Taussig (24 mai 1898 au Massachusetts – 20 mai 1986) est une médecin pédiatre et cardiologue américaine.

Elle a joué un rôle important et précurseur dans le traitement des malformations cardiaques[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Cambridge (Massachusetts), Helen Taussig fait des études de biologie à Berkeley, puis décide de se lancer dans des études médicales, mais le doyen de l'école de médecine lui déclare qu'il ne délivre pas de diplômes aux femmes. Elle va alors à l'Université de Boston, puis se consacre à la recherche sur le muscle cardiaque, et enfin à la Johns Hopkins Medical School de Baltimore, qui accepte les femmes étudiantes. Diplômée en 1927, elle se spécialise en pédiatrie. Elle est recrutée en 1930 à l'hôpital Johns Hopkins, où elle est nommée médecin-chef en cardiologie pédiatrique. En 1938 elle rend visite à Maude Abbott, et collabore avec elle. A l'époque la maladie de l'enfant bleu (cardiopathie congénitale donnant une couleur bleue à la peau) est incurable. Elle contacte le chirurgien Alfred Blalock, qui effectue en novembre 1944 une des premières opérations cardiaques sur un bébé de 11 mois, qui survit jusqu'à ses 3 ans, ainsi qu'une fillette de 12 ans, et un garçon de 6 ans qui retrouve une vie normale[1]. En 1945 plus de 55 enfants bleus ont été opérés, et fin 1950 plus de 1 000 opérations ont eu lieu. Helen Taussig inaugure alors des séries de rencontres avec ses élèves.

Elle publie en 1960 Congenital Malformations of the Heart (en 2 tomes), qui devient un ouvrage de référence dans son domaine.

Elle meurt en 1986 dans un accident de voiture.

Le cratère vénusien Taussig a été nommé en son honneur[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Quand la médecine gagne, Patrick Berche, Jean-Jacques Lefrère, Ed. Flammarion, 2012, (ISBN 978-2-0812-7914-8), p. 36
  2. (en) FindTheData : Where does the name for the astrogeological feature Taussig come from?