Helen McNicoll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Helen McNicoll
Image dans Infobox.
Autoportrait de Helen McNicoll
Naissance
Décès
(à 35 ans)
Swanage, Angleterre
Autres noms
Helen Galloway McNicoll
Nationalité
Activité
Mouvement
Distinction

Helen McNicoll, ou Helen Galloway McNicoll, est une peintre canadienne.

Devenue sourde durant sa jeunesse en raison de la scarlatine, elle étudie la peinture avec William Brymner à l'Art Association of Montreal à Montréal en 1899. Elle part ensuite étudier à la Slade School of Fine Art à Londres avec Philip Wilson Steer et à St Ives dans les Cornouailles où elle fait la rencontre de Dorothea Sharp avec qui elle se lie d'amitié et voyage en France et en Italie.

Le travail d'Helen McNicoll est rapidement reconnu, notamment avec le prix Jessie Dow[1] qui lui est décerné en 1908 et celui de la Women's Art Association of Canada en 1915. Elle devient membre de la Royal Society of British Artists en 1913 et l'année suivante membre associée de l'Académie royale des arts du Canada.

Elle meurt en 1915. Elle fait l'objet en 1925 d'une importante rétrospective à l'Art Association of Montreal.

L'œuvre d'Helen McNicol est surtout fait de paysages, souvent au bord de la mer, et de scènes de genre, inspiré par le style impressionniste.


Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Luckyj, Natalie., Helen McNicoll : a Canadian impressionist, Art Gallery of Ontario, (ISBN 1894243021 et 9781894243025, OCLC 42138187, lire en ligne)
  2. « À l'ombre de l'arbre | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]