Heinz Hartmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hartmann.

Heinz Hartmann

Naissance
Vienne
Décès (à 75 ans)
Stony Point, Comté de Rockland
Pays de résidence Autriche
États-Unis (après 1939)
Diplôme
Médecine
Profession
Psychanalyste
Psychologue
Psychiatre
Distinctions
Président, puis président d'honneur de l'Association psychanalytique internationale (1953-1970)

Heinz Hartmann est un psychiatre et un psychanalyste né à Vienne en Autriche le et mort à Stony Point (Comté de Rockland) le (à 75 ans). Il est considéré comme le fondateur et l'un des principaux représentants de l'Ego-psychology.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heinz Hartmann est issu d'une famille dont plusieurs membres étaient connus en tant qu'écrivains ou universitaires. L'un de ses grand-pères était universitaire et parlementaire, l'autre était médecin et professeur. Son père était professeur d'histoire et sa mère, Grete Chrobak était un sculpteur et une pianiste reconnue.

Après ses études secondaires réalisées en partie avec un précepteur privé, il entre à l'université de Vienne où il obtient un diplôme de médecin et une spécialisation en psychiatrie. Il s'intéresse à la psychanalyse et co-publie une étude intitulée Des parapraxies dans la psychose de Korsakov qui recourt aux théories freudiennes.

La mort de Karl Abraham l'empêche de suivre la cure didactique qu'il envisageait de suivre avec lui. Il entreprend alors une première analyse avec Sándor Radó. Il publie en 1927 un ouvrage intitulé Les fondements de la psychanalyse et de nombreuses études sur les psychoses, les névroses, les jumeaux, etc. Il participe également à un manuel de psychologie médicale.

Le psychiatre Adolf Meyer lui propose un poste de professeur titulaire au Johns Hopkins Hospital, à Baltimore mais Sigmund Freud lui offre de l'analyser gratuitement s'il reste à Vienne. Il choisit de rester à Vienne et rejoint la Société psychanalytique de Vienne, en entreprenant une analyse avec Freud. Il est distingué comme un élément brillant parmi les analystes de la deuxième génération à laquelle appartiennent également Anna Freud, Willi Hoffer, Ernst Kris, Felix Deutsch et Hélène Deutsch et, en 1937, il présente à la Société de psychanalyse une étude sur la psychologie du Moi, qu'il augmenta plus tard pour son ouvrage sous le titre La psychologie du Moi et le problème de l'adaptation. C'est cet ouvrage qui marque le développement de ce courant théorique connu sous le nom d'Ego-psychology. Il se marie avec Dora Karplus, pédiatre et psychanalyste, et ils ont deux fils, Ernest Hartmann et Lawrence Hartmann.

En 1938 les Hartmann confrontés aux menaces nazis s'exilent, en France puis en Suisse, et enfin à New York, en 1941, où Heinz Hartmann devient rapidement analyste didacticien de la Société psychanalytique de New-York et responsable de la clinique psychanalytique. Il y est rejoint par Ernst Kris et Rudolph Loewenstein avec lesquels il écrit plusieurs contributions.

En 1945, il crée une revue annuelle The Psychoanalytic Study of the Child avec Ernst Kris et Anna Freud.

Il effectue trois mandats de président de l'Association psychanalytique internationale (1953, 1955 et 1957), puis reçoit le titre de président d'honneur à vie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Lawrence Hartmann, « Hartmann, Heinz », p. 727-728, in Alain de Mijolla (dir.), Dictionnaire international de la psychanalyse 1. A/L. Calmann-Lévy, 2002, (ISBN 2-7021-2530-1).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (1939) La psychologie du Moi et le problème de l'adaptation, PUF, Paris, 1968
  • (1960)Psychanalyse et valeurs morales, Toulouse, Privat, 1975, coll. «Bibliothèque de psychologie clinique», (ISBN 978-2-7089-2810-7).
  • (1964) Essays on Ego Psychology, New York, University Press, 1964

Liens Externes[modifier | modifier le code]