Heinrich Lossow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Heinrich Lossow
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
SchleißheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Père
Fratrie
Karl Lossow (d)
Friedrich Lossow (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Boreas et Orithya, dessin de H. Lossow pour Les Métamophoses, vers 1880.

Heinrich Lossow (né le à Munich, en Allemagne, décédé le à Schleissheim, en Allemagne) est un peintre allemand. Heinrich Lossow est le fils du sculpteur Arnold Hermann Lossow et le frère du peintre animalier Friedrich Lossow (de). Comme ce dernier, il fait ses études à l'académie de Munich dans l'atelier de Piloty et s'est formé au cours de différents voyages. Peintre de genre, il puise son inspiration en grande partie dans le style rococo.

Parallèlement à sa carrière de peintre, Heinrich Lossow développa son art dans l'illustration. On lui doit les illustrations d'une édition des Joyeuses commères de Windsor de Shakespeare. Il est aussi l'auteur inspiré d'une production iconographique érotique (Métamorphoses, Le Triomphe de Cupidon), voire pornographique, aujourd'hui recherchée des amateurs.

Lossow fut aussi conservateur de la galerie de peinture de Schleissheim, près de Munich.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les plus connues sont :

  • Souvenir (Erinnerung)
  • Le Sphinx et le poète d'après Heinrich Heine
  • Passe-temps musicaux (Musikalische Unterhaltung)
  • Lune de miel (Flitterwochen)
  • Le Boudoir (Die Putzmacherin)
  • L'Étonnante Bergère (Die überraschte Schäferin).

Liens externes[modifier | modifier le code]