Heinrich Jung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heinrich Wilhelm Ewald Jung (né le à Essen, mort le à Halle) est un mathématicien allemand. Ses domaines de prédilection étaient la géométrie et la géométrie algébrique.

Il étudia les mathématiques, la physique et la chimie à l'université de Marburg et à l'université de Berlin de 1895 à 1899[1].

On lui doit notamment le théorème de Jung, qu'il publia en 1901[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Clifford Pickover, Le Beau Livre des Maths : De Pythagore à la 57e dimension, Dunod,‎ (ISBN 978-2-10-054640-4), p. 306


Lien externe[modifier | modifier le code]