Heinrich Blücher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinrich Blücher
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Allemand, Américain (à partir du )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques
Conflit
Distinction

Heinrich Blücher, né le à Berlin et mort le à New York, est un philosophe allemand. Il fut le deuxième mari de Hannah Arendt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heinrich Blücher nait à Berlin. Mobilisé en 1917, il participe en novembre 1918 à un conseil ouvrier, au cours de la révolution allemande. Il adhère à la Ligue spartakiste, puis au Parti communiste d'Allemagne créé par les spartakistes. Opposé à l'évolution stalinienne du parti, il rejoint à la fin des années 1920 le Parti communiste d'Allemagne - opposition (KPD-O).

En 1933, il fuit le régime nazi, se réfugie en Tchécoslovaquie, puis en France. Il rencontre Hannah Arendt à Paris.

Il est interné de septembre à décembre 1939 par les autorités françaises, du fait de sa nationalité étrangère.

Il se marie avec Hannah Arendt le 16 janvier 1940, et ils fuient vers les États-Unis. Autodidacte, il y donne des conférences à la New School for Social Research de New York, puis enseigne la philosophie à Bard College, où se trouvent conservées ses archives[1] et où il sera inhumé ainsi qu'Hannah Arendt.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Avec Hannah Arendt, Correspondance, 1936-1968, Calmann-Lévy, 1999, 545 p.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Dans le film Hannah Arendt (2013), son rôle est joué par Axel Milberg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Blücher Archves sur bard.edu

Liens externes[modifier | modifier le code]