Heihō kadensho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Heihō kadensho (兵法家伝書?) est un texte japonais datant de 1632 sur la théorie et la pratique de l'escrime et de la stratégie (Heiho)[1]. Il fut écrit par le samouraï Yagyū Munenori, celui-ci au service de Ieyasu Tokugawa, plus tard instructeur d'escrime auprès du fils de Ieyasu, Hidetada, et l'un des conseillers principaux du troisième shogun, Iemitsu Tokugawa. Lié notamment à Takuan Soho (auteur de L'esprit indomptable[2]), Heihō kadensho est avec le Traité des cinq roues[3] (appartenant au trésor national japonais) de Miyamoto Musashi l'un des plus éminents traités sur la stratégie dans la littérature classique japonaise. Comme l'ouvrage contemporain de Musashi, le texte de Munenori est vite devenu populaire grâce à son applicabilité au-delà du paradigme du guerrier.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le livre est divisé en trois chapitres.

  1. « L'Épée qui tue », traite de la force comme remède au désordre et à la violence.
  2. « L'Épée qui donne la vie » examine le rôle de la prévention des conflits.
  3. « Sans épée » examine le bien-fondé de l'utilisation des ressources de l'environnement pour tirer le meilleur parti de celui-ci.

Ce dernier chapitre de l'ouvrage traite de sujets comme la façon dont un terrain plus élevé peut donner un avantage sur les ennemis et comment utiliser les intempéries à son avantage. Il y a plusieurs mentions de la façon dont un terrain accidenté peut faire toute la différence dans la bataille et comment une chose simple comme une pierre branlante peut retourner la situation contre l'ennemi.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Musashi Miyamoto, Traité des cinq roues : Gorin-no-sho, Maryse Shibata et Masumi Shibata (dir.), 1983, 190 p. (ISBN 9782226018526).
  • Takuan Sōhō, Noisy-sur-École, Budo Éditions, 2007, 3e  éd., 112 p. (ISBN 978-2908580877).
  • Yagyu Munenori, trad. William Scott Wilson, The Life-Giving Sword by Yagyu Munenori, transilliam Scott, Kodansha International, 2003.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yagyu Munenori, trad. William Scott Wilson, The Life-Giving Sword., Kodansha International,
  2. Takuan Sōhō, L'Esprit indomptable. Écrits d'un maître de zen à un maître de sabre, Noisy-sur-École, Budo Éditions, , 112 p. (ISBN 978-2908580877)
  3. Gorin no shō, Miyamoto Musashi, 1643, plusieurs éditions en français : Le Livre des cinq anneaux (Belfond), Traité des cinq roues (Maisonneuve et Larose, 1977 puis Albin Michel, 1983), Traité des cinq roues (Budo Éditions).

Site externe[modifier | modifier le code]