Heidi Happy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Heidi Happy
Description de cette image, également commentée ci-après
Heidi Happy en 2007
Informations générales
Surnom Heidi Happy
Nom de naissance Priska Zemp
Naissance 1980
Dagmersellen (Suisse)
Genre musical folk-pop-jazz
Années actives Depuis 2006
Labels Little Jig Records
Site officiel www.heidihappy.ch

Priska Zemp, alias Heidi Happy, est une chanteuse et musicienne suisse née en 1980 à Dagmersellen, dans le canton de Lucerne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Née en 1980, Priska Zemp grandit à Dagmersellen dans une famille de musiciens. Sa mère est soprano alors que son père chante dans différents chœurs[1]. Elle apprend dès l’âge de six ans le piano avec sa mère, avant de suivre des cours de violoncelle à partir de neuf ans[1]. Alors qu’elle fréquente la Kantonsschule de Sursee, elle participe à l’orchestre de l’école[1]. Plus tard, elle joue dans un groupe appelé « Funktasy », dans lequel elle compose les textes et certaines mélodies[1]. Après avoir obtenu sa maturité gymnasiale, Priska Zemp effectue une formation d’institutrice, lors de laquelle elle se spécialise dans le piano[1]. Dans le même temps, elle prend des cours de chant auprès de sa mère, puis à l’école de jazz de Lucerne[1].

Heidi Happy[modifier | modifier le code]

Dès la fin des années 1990, Priska Zemp chante dans divers petits groupes, comme « Funktasy », « Protonic », « Prishilla », « Khushi » ou « Superterz ».

En 2005, elle entame une carrière solo sous le pseudonyme de Heidi Happy. Sous ce nom, elle remporte, à la fin de l’année 2006, une bourse de la part de la commission de la culture du canton et de la ville de Lucerne, qu’elle utilise pour produire son premier album, Back Together, qui sort en . Grâce à cet album, elle remporte un prix lors du concours Swiss Top organisé par la station de radio alémanique DRS 3.

Après plusieurs concerts en Suisse et dans plusieurs pays européens (Allemagne, Autriche, Pays-Bas), Heidi Happy sort en son single Fulltime Running, issu de l’album Flowers, Birds and Home, qui paraît un mois plus tard.

Heidi Happy déménage par la suite à Amsterdam, où elle étudie dans une école de vidéo, d’animation et de musique.

En 2009, elle participe à l’album Touch Yello (en) du duo suisse Yello. Dans cet album, elle signe les paroles de deux morceaux et cosigne celles d'un troisième, et chante dans les trois morceaux.

Entre 2011 et 2014, elle compose trois nouveaux albums, Hiding with the Wolves, On the Hills et Golden Heart

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2009: Live 2009[2]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008: 90 Minute für mi (mit Baze et Kutti MC)[3],[4]
  • 2008: Fulltime Running / I Think I'm in Love[5],[6]
  • 2009: Part Love (Yello feat. Heidi Happy)
  • 2010: Vicious Games 2010 (Yello feat. Heidi Happy)[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (de) Albert Kuhn, « Gesangswunder aus Dagmersellen », sur weltwoche.ch, (consulté le ).
  2. « Live 2009 - EP », sur iTunes (consulté le )
  3. « 90 Minute Für Mi », sur iTunes (consulté le )
  4. « Kutti MC, Heidi Happy, Baze – 90 Minute Für Mi », sur discogs.com (consulté le ).
  5. « Fulltime Running / I Think I’m in Love EP », sur iTunes (consulté le )
  6. « Heidi Happy – I Think I'm In Love », sur discogs.com (consulté le )
  7. « Vicious Games 2010 - Single », sur iTunes (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]