Hedwig Lachmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hedwig Lachmann
Hedwig Lachmann - 1865-1918.jpg

Hedwig Lachmann.

Biographie
Naissance
Décès
(à 52 ans)
KrumbachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant
Brigitte Landauer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Hedwig Lachmann est une femme de lettres et poétesse allemande, née le à Stolp (Poméranie) et morte le à Krumbach (Souabe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1865, Hedwig Lachmann est la fille d'un chantre de synagogue. Elle passe son enfance à Stolp puis, après sept années à Hürben, en Souabe, elle réussit à quinze ans son examen de professeur de langue à Augsbourg. Deux ans plus tard, elle devient préceptrice en Angleterre.

De 1889 à 1917, elle entretient des contacts avec le cercle des poètes de Friedrichshagen et Pankow. C'est lors d'une soirée de lecture chez Richard Dehmel, en 1889, qu'elle fait la connaissance de Gustav Landauer, son futur mari, proche des milieux révolutionnaires.

Auteur de poèmes, elle a traduit de nombreuses œuvres en allemand, notamment la tragédie d'Oscar Wilde Salomé qui servit de livret à l'opéra-homonyme de Richard Strauss.

Elle est la grand-mère du réalisateur américain Mike Nichols.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésies[modifier | modifier le code]

  • Im Bilde (poèmes originaux et traduits), 1902
  • Vertraut und fremd und immer doch noch ich (poèmes originaux et traduits, essais), 1903
  • Recueil de poésies, 1919 (posthume)

Traductions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ruth Wolf, « Wandlungen und Verwandlungen. Lyrikerinnen des 20. Jh. » in Deutsche Literatur von Frauen, 2. vol. Munich, 1988
  • (de) Annegret Walz, Ich will gar nicht auf der logischen Höhe meiner Zeit stehen. Hedwig Lachmann. Eine Biographie, Flacht ,1993
  • (de) Birgit Seemann, Hedwig Landauer-Lachmann. Dichterin, Antimilitaristin, deutsche Jüdin. Campus-Verlag, Francfort sur le Main / New York, 1998 (ISBN 3-593-35973-1)
  • (de) Thomas Heitele, Heinrich Lindenmayr, « ...auf Erden schon enthoben... » Hedwig Lachmann, vol. 1, Krumbach, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]