Hector Khlat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hector Khlat
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Hector Khlat, né en 1888 à Tripoli au Liban et décédé en 1977, est un poète libanais francophone. Il fut un « chantre » de la culture libanaise. Il fait ainsi partie des auteurs du libanisme phénicien inspiré de la Montagne inspirée de Charles Corm (en). Pour cette école littéraire libanaise, la vocation du Liban est d'être un trait entre l'Orient et l'Occident.

En 1916, il fonde la revue poétique Ébauche et en 1940, la direction de la Bibliothèque nationale du Liban lui est confiée par le Président de la République en date Émile Eddé[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Cèdre et le lys.
  • L'Étoile et les lauriers.
  • Sainte maman.
  • Dans le vent venu
  • Le retour du prodigue
  • Les miettes du festin
  • Ezza Agha-Malak, Œuvre francophone et identité transculturelle : sélection d'études littéraires[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la littérature libanaise de langue française, Ramy Zein
  2. Ezza Agha-Malak, Œuvre francophone et identité transculturelle : sélection d'études littéraires, Paris, Éditions l'Harmattan, (ISBN 978-2-296-12670-1, lire en ligne)