Hector Garaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garaud.

Hector Eugene Joseph Garaud
Naissance
Saint-Antoine (Isère)
Décès (à 41 ans)
Montpellier
Allégeance Drapeau de la France France
Arme Aviation
Grade Commandant
Années de service 1915-1918
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions Légion d'honneur,
Médaille militaire,
Croix de Guerre avec huit palmes et deux étoiles,
Military Medal britannique

Hector Eugene Joseph Garaud ( à Saint-Antoine - à Montpellier) est un as de l'aviation français de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il remporte 13 victoires aériennes homologuées, et une victoire probable.

Biographie[modifier | modifier le code]

Garaud commence son service militaire le , il est directement assigné au 2e Groupe d'Aviation. Le 28 septembre, il est envoyé à l'entrainement au Parc d'Aviation No. 100. Une fois son entrainement achevé, il intègre l'Escadrille V97 (le 'V' indiquant que les pilotes volaient sur des Voisins) le . Il y sert en tant qu'observateur/fusiller[1].

Le , il commence l'entrainement pour devenir pilote à Buc. Il obtient le brevet de pilote No. 4804 le . Huit jours plus tard, il est envoyé à Avord pour parfaire son entrainement. Il est promu au grade de caporal le avant d'être envoyé à Cazaux et à Pau pour parfaire son entrainement. Le , il intègre l'Escadrille Spa38 et remporte sa première victoire le 12 mai[2]. Il est promu au grade de sergent le 25 juin. Il remporte trois nouvelles victoires, le 29 octobre, le 13 novembre, et le . Le , il devient un as, après avoir abattu un avion allemand avec Marcel Henriot (en) et Gabriel Guérin, au-dessus de Livry-Louvercy. Le jour suivant, Garaud partage sa sixième victoire avec Georges Madon[2],[3].

Garaud commence l'année en remportant sa septième victoire le [2], et en recevant la Médaille militaire le 2. Le 19 février, il abat un nouvel avion allemand, au-dessus de Prunay. Le jour suivant, il est fait adjudant. En mars, il remporte quatre nouvelles victoires, mais il fut blessé au poumon droit par une balle le jour de sa dernière victoire, le 26 mars[2]. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le jour même[3].

Garaud remportera une dernière victoire, le . Le 3 octobre, il est blessé au visage par un shrapnel[2]. Le 20 octobre, il est nommé sous-lieutenant à titre temporaire. Hector Garaud finira la guerre avec 495 heures de vol sur son carnet de vol, il se voit attribuer la Légion d'honneur, la Médaille Militaire, la Military Medal britannique, et la Croix de Guerre avec huit palmes et deux étoiles[4].

Garaud mourut alors qu'il faisait des essais avec sur un prototype d'avion, le ; il fut promu au grade de commandant après sa mort[4].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Over the front, p. 162
  2. a, b, c, d et e http://www.theaerodrome.com/aces/france/garaud.php Consulté le 12 juin 2010.
  3. a et b Over the front, p. 162–163
  4. a et b Over the front, p. 163
  • (en) Norman L. R. Franks et Frank W. Bailey, Over the front : a complete record of the fighter aces and units of the United States and French Air Services, 1914-1918, London, Grub Street, , 228 p. (ISBN 978-0-948-81754-0 et 0-948-81754-2, lire en ligne)