Hector Chaussier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hector Chaussier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père

Bernard François Hector Chaussier, né le à Dijon et mort le à Paris, est un auteur dramatique, écrivain et médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du médecin François Chaussier et de Jeanne Carré, il était lui-même médecin et fonde en 1796 la revue L'Ami des arts[1].

Premier Président de la Société philotechnique et un de ses huit fondateurs (1769-1837), il est avocat au Parlement en 1789[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1794 : 1 et 1 font II, vaudeville épisodique en 1 acte, avec Pierre Villiers, musique arrangée par Jean-Jacques Dreuilh, Théâtre de la Gaîté, 9 Thermidor an II (27 juillet 1794)
  • 1794 : Les Jacobins aux enfers, vaudeville en 1 acte, Théâtre des Variétés amusantes, 2 Germinal an III (22 mars 1795)
  • 1795 : Le concert de la rue Feydeau ou l'Agrément du jour, vaudeville en 1 acte, avec Alphonse Martainville, Théâtre des Variétés, 1er Ventôse an III (19 février 1795)
  • 1797 : Les Diableries ou Gilles hermite, hilarodie en trois actes précédée du Comité de Lucifer, prologue en un acte, avec Bizet, Théâtre de l'Ambigu-Comique, 7 Pluviôse an V (26 janvier 1797)
  • 1797 : Anacréon à Surêne, hilarodie en trois actes, avec Bizet, Théâtre de l'Ambigu-Comique, 23 Ventôse an V (13 mars 1797)
  • 1797 : Le parachute, comédie-parade en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, avec Jean-Baptiste Augustin Hapdé, Théâtre des Jeunes-Artistes, 21 Brumaire an VI (11 novembre 1797)
  • 1798 : Les Oiseaux d'Idalie, folie en 1 acte et en prose, mêlée de vaudevilles, avec Bizet, Théâtre Louvois, 4 Fructidor an VI (21 août 1798)
  • 1798 : Albert de Weimar, pièce en 3 actes, musique de Guillaume Navoigille, 11 Nivôse an VI (31 décembre 1797)
  • 1798 : Le Tombeau de Turenne, ou l'Armée du Rhin à Saspach, fait historique en un acte, mêlé de vaudevilles, pantomimes, danses et évolutions militaires, avec Jean-Nicolas Bouilly et Jean-Guillaume-Antoine Cuvelier
  • 1799 : La Nouvelle Pupille, bluette allégorique en 1 acte, avec Armand-François Chateauvieux et Armand Croizette, Théâtre de la Gaîté (19 novembre)
  • 1800 : Maria ou la folie de Limberg, drame en 3 actes, avec Armand-François Chateauvieux, Armand Joseph Overnay, Armand Croizette et Étienne-Claude Fleureau de Ligny, Théâtre de l'Ambigu-Comique, 8 Messidor an VIII (27 juin 1800)
  • 1800 : Le Gros lot ou Une journée de Jocrisse au Palais-Egalité
  • 1800 : Un trait d'Helvétius, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, avec Chateauvieux et P.G.A. Bonel, 12 Vendémiaire an IX (4 octobre 1800)
  • 1801 : Les Prestiges ou Amire et Sohi, mélo-drame féerie en 4 actes, musique arrangée par Dreuilh, Théâtre de la Gaîté, 12 Frimaire an X (12 mars 1801)
  • 1801 : Les Crimes du vaudeville
  • 1801 : L'Enfant-Jésus ou le Fils sans père
  • 1801 : Épître au citoyen Présole, coutelier breveté de la Société dramatico-littéraire
  • 1803 : La Vielleuse du boulevard, mélodrame en 3 actes, Théâtre de l'Ambigu-Comique, 9 thermidor an XI (28 juillet 1802)
  • 1818 : Contre-poisons, ou Moyens reconnus les plus efficaces pour combattre l'effet des diverses espèces de poisons, suivis de l'indication des secours à donner aux personnes mordues ou piquées par des animaux ou des insectes venimeux, aux noyés, aux asphyxiés, aux enfants nouveau-né
  • 1819 : Vivants crus morts et moyens de prévenir cette erreur
  • 1836 : Manuel pratique des contre-poisons ou Traitement des individus empoisonnés, asphyxiés, noyés ou mordus par des animaux enragés et des serpens ou piqués par des insectes venimeux

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Darius Alexander Spieth, Napoleon's Sorcerers: The Sophisians, 2007, p. 145
  2. Annuaire des lettres, des arts et des théâtres, L'Époque, Paris, 1847, p. 125-129

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Abel Beffroy de Reygny, Dictionnaire néologique des hommes et des choses, 1802, p. 230
  • Collectif, Biographie nouvelle des contemporains, T. IV, 1822, p. 365

Liens externes[modifier | modifier le code]