Hectémore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un hectémore, ou hektémore, est un paysan de catégorie juridique particulière, en Grèce antique (notamment à Athènes). Les sources connues ne permettent pas, aujourd'hui, de connaître le réel statut des hectémores dans le cadre de la société et de l'agriculture grecque de l'Antiquité. Ni Aristote ni Plutarque ne précisent le terme dans leurs écrits et ce statut disparaît avec les réformes de Solon.

L'étymologie permet toutefois de savoir qu'il existait un rapport de 1/6 dans leurs obligations. Plusieurs hypothèses ont alors été faites :

  • ils louaient une terre qu'ils exploitaient et le loyer était payé avec le sixième de leurs récoltes ;
  • ils défrichaient une terre non exploitée pour un bail de 5 ans (ou 6 ans ?) ;
  • ils bénéficiaient d'une aide pour défricher une terre non exploitée et devaient rembourser cette aide avec le sixième des récoltes ;
  • ils étaient associés à un bailleur de fonds avec un contrat de complant, ce qui leur permettait ensuite de bénéficier du sixième de la terre cultivée en olivette (ou peut-être des 5/6 ?).

Toujours est-il que les hectémores étaient relativement dépendants, notamment en cas de crise agraire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Manuel Roubineau, Les hektémores, in Jean Andreau et Véronique Chankowski (dir), Vocabulaire et expression de l'économie dans le monde antique, Ausonius/de Boccard, 2007, p. 177-209

Articles connexes[modifier | modifier le code]