Heavy D

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heavy D
Nom de naissance Dwight Errington Myers[1]
Naissance
Mandeville, Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Décès (à 44 ans)
Beverly Hills, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, acteur, producteur
Genre musical Hip-hop, new jack swing, RnB, reggae fusion
Années actives 19862011
Labels Uptown, MCA

Heavy D, de son vrai nom Dwight Errington Myers (-) est un rappeur, acteur et producteur américain d'origine jamaïcaine, leader du groupe Heavy D and the Boyz. Il est l'ancien leader du groupe Heavy D and the Boyz, un groupe de hip-hop aux côtés des danseurs et chanteurs G-Whiz (Glen Parrish), « Trouble » T. Roy (Troy Dixon), et Eddie F (né Edward Ferrell). Le groupe se maintient pendant les années 1990 et publie cinq albums produits par Teddy Riley, Marley Marl, DJ Premier, le cousin d'Heavy D Pete Rock et Eddie F[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Heavy D est né le à Mandeville, en Jamaïque, d'une mère, Eulahlee Lee, infirmière, et d'un père, Clifford Vincent Myers, machiniste[3]. Au début des années 1970, sa famille emménage à Mount Vernon, dans la ville de New York[4] où il grandit[5].

Heavy D and the Boyz est le premier groupe signé au label Uptown Records, avec Heavy D comme chanteur et seul rappeur du groupe. Eddie F devient l'un des producteurs et le DJ du groupe. Les deux autres mmebres, T-Roy et G-Wiz, sont les danseurs. Leur premier album, Living Large, est publié en 1987. L'album est bien accueilli par la presse spécialisée, et contient quatre singles à succès. Dancer Troy « Trouble T. Roy » Dixon décède à 22 ans, succombant à une chute mortelle le 15 juillet 1990 à Indianapolis, dans l'Indiana. La mort de Dixon's mène à la publication de l'album posthume, Peaceful Journey, certifié multiple disque de platine. Pete Rock and CL Smooth rendent hommage à Trouble T. Roy avec They Reminisce Over You (T.R.O.Y., considéré comme un classique du hip-hop[2].

En 1989, Heavy D participe à la chanson de Janet Jackson, Alright. Cette chanson ainsi que Rapture des Blondie, enregistrée en 1980, sont les premiers singles pop notables à faire participer un rappeur, ce qui mènera ainsi à de futurs collaborations similaires[6]. La chanson atteint également le Billboard Hot 100[7]. En 1992, il participe au single de Michael Jackson Jam. Il se popularise encore plus en chantant le thème de la série télévisée In Living Color et aussi dans MADtv. Heavy D se concentre par la suite sur sa carrière d'acteur, puis revient dans le domaine musical avec l'album Nuttin' But Love. Après avoir joué dans Riff Raff à la Circle Repertory Company, Heavy D enregistre le hit Waterbed Hev[2].

Toujours membre chez Uptown Records, Myers tente de convaincre Andre Harrell d'engager Sean « Diddy » Combs. À cette période, Myers développe également le boys band Soul for Real, et en devient le producteur et auteur de leur album succès, Candy Rain[8]. Il devient ensuite vice-président senior chez Universal Music[9].

Il enfante une petite fille en 2000 pendant sa relation avec Antonia Lofaso, concurrente de la série américaine Top Chef[10].

Décès[modifier | modifier le code]

Heavy D et Eddie F jouent aux BET Hip Hop Awards le 11 octobre 2011. Il s'agit de leur première performance télévisée en 15 ans, et s'avère être la dernière d'Heavy D. Myers meurt le à l'âge de 44 ans[11]. Il est amené depuis Beverly Hills au Cedars-Sinai Medical Center[5]. La mort d'Heavy D est originellement rapportée par la presse comme liée à une pneumonie[12]. Un rapport d'autopsie, publié le 27 décembre 2011, montre que le rappeur serait décédé d'une embolie pulmonaire[13]. D'autres rappeurs comme MC Hammer rendent hommage à Heavy D[14],[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Living Large (avec Heavy D and the Boyz)
  • 1989 : Big Tyme (avec Heavy D and the Boyz)
  • 1991 : Peaceful Journey (avec Heavy D and the Boyz)
  • 1993 : Blue Funk (avec Heavy D and the Boyz)
  • 1994 : Nuttin' But Love (avec Heavy D and the Boyz)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Heavy Hitz
  • 2002 : 20th Century Masters – The Millennium Collection: The Best of Heavy D & The Boyz

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Samuels, Anita M. (12 janvier 1996). Heavy D, the C.E.O. New York Times, (consulté le 25 mars 2012).
  2. a, b et c allmusic Biography
  3. (en) « Heavy D Biography (1967-) », Filmreference.com (consulté le 8 novembre 2011).
  4. (en) Heavy D, Telegraph Obituary
  5. a et b (en) Jon Caramanica, « Heavy D, Smooth-Talking Hip-Hop Star, Dies at 44 », sur The New York Times,‎ (consulté le 8 novembre 2011).
  6. (en) « Heavy D- The Overweight Lover to Notorious B.I.G. - DJsRock.com - Free Mixtapes – Hip Hop Website », DJ's Rock,‎ (consulté le 16 avril 2014).
  7. (en) « Rapper Heavy D Dead at 44 », Billboard,‎ (consulté le 16 avril 2014).
  8. T. Rees Shapiro, « Heavy D, hip-hop’s self-described ‘overweight lover,’ dies at 44 », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  9. Gerrick D. Kennedy et Nate Jackson, « Heavy D dies at 44; singer who shaped rap music », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  10. (en) « girl on guy 77: top chef all star antonia lofaso », sur girlonguy.net,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  11. (en) « Heavy D died from a blood clot »,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  12. Sean Michaels, « Rapper and actor Heavy D dies aged 44 », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne).
  13. Angel Jennings, « Heavy D died from blood clot, coroner finds », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  14. (en) « Mc Hammer | Tributes Pour In For Rapper Heavy D », Contactmusic.com (consulté le 17 octobre 2012).
  15. (en) Alanah Eriksen, « Heavy D dead: MC Hammer leads tributes for Now That We Found Love rapper | Mail Online », Dailymail,‎ (consulté le 17 octobre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]