Headcharger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Headcharger
Description de cette image, également commentée ci-après
Headcharger.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Heavy metal[1], hard rock[2], stoner rock[3], metalcore (débuts)[4]
Années actives Depuis 2004
Labels XIII Bis Records, Warner Distribution, Base Productions (Booking Europe), Factory Music (Booking UK)
Site officiel www.headcharger.com
Composition du groupe
Membres Sébastien Pierre
David Rocha
Antony Josse
Romain Neveu
Matt Lechevalier
Anciens membres Ludovic Delbrayelle
Guillaume Rocha
Morgan Berthet
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Headcharger.

Headcharger est un groupe de heavy metal français, originaire des alentours de Caen. Formé en 2004[5], le groupe comprend actuellement Sébastien Pierre (chant), David Rocha, Antony Josse (guitares), Romain Neveu (basse) et Rudy Lecocq (batterie). La musique d'Headcharger peut se définir comme un mélange de metalcore, de heavy metal traditionnel et de stoner rock.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1997–2008)[modifier | modifier le code]

C'est en 1997 qu'un groupe de metalcore est formé en Basse-Normandie, composé de Sébastien Pierre, Ludovic Delbrayelle, Romain Neveu et Guillaume Rocha, nommé Doggystyle. David Rocha, le frère de Guillaume Rocha, rejoindra le groupe sur la fin de la période Doggystyle[6] plus tard en tant que guitariste. Le groupe se produira en 2004 au Fury Fest, avec notamment Soulfly, Slipknot et Agnostic Front[7]. Puis, les musiciens de Doggystyle décident de partir sur un nouveau projet : Headcharger (Customcore Records / Overcome Distribution), plus basé sur un mélange de stoner rock et de metalcore. C'est alors qu'en 2004, débutera l'enregistrement du premier album d'Headcharger.

À cette époque, Antony Josse aide le groupe à enregistrer leur premier album en tant qu'ingénieur du son, avant de rejoindre progressivement le groupe jusqu'en 2006, lors de la tournée du premier album. Le groupe commence alors peu à peu à se faire connaitre et sort son second album, Watch The Sun (Customcore Records / Season of mist Distribution) en 2007. À cette époque, Headcharger commence à tourner dans toute la France et jouera le 18 juillet 2008 au Festival Art Sonic.

Succès (2009–2016)[modifier | modifier le code]

En fin d'année 2009, le groupe retourne en studio pour l'enregistrement de leur troisième album : The End Starts Here (XIII BIS records / Sony Distribution). Ayant fait appel à un producteur pour les deux premiers albums (Serge Morattel : Lofofora, Knut, Houston Swing Engine…), Headcharger décide de s'enregistrer seul[8]. Le groupe se rapproche alors du heavy metal et du rock 'n' roll tout en gardant ses origines Metalcore, très présentes dans leurs deux premiers albums. Cet album abouti et une certaine assurance sur scène leur permettront par la suite d'être invités à tourner en France[9], en Suisse, en Belgique, au Royaume-Uni, de jouer au Sonisphere Festival à Madrid et à Knebworth entre 2010 et 2011 et de faire une apparition au Hellfest[10] le samedi 18 juin 2011.

Puis le groupe enregistre son quatrième album Slow Motion Disease[11], qui sortira en 2012, et qui marque une nouvelle évolution du son Headcharger. Le groupe intègre, dès lors, des structures reconnues de booking, telles que Base Prod' en Europe et Factory Music au Royaume-Uni[12]. Le groupe repart en tournée dans toute la France[13], jouera au Dour Festival et au Bloodstock Open Air, avec notamment Alice Cooper, Dimmu Borgir et Anvil en 2012, et assurera également les premières parties de groupes comme Gojira[14], Crucified Barbara[15] et Nashville Pussy[16].

Le 1er avril 2016, Headcharger publie le clip d'une reprise semi-acoustique du titre Children of the Grave de Black Sabbath, filmé et enregistré aux Studios Télémaque[17].

Hexagram (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Le 16 mars 2017, ils publient un nouveau clip du titre Coming Back to Life, tiré de leur nouvel album Hexagram prévu pour le 24 mars 2017[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Sébastien Pierre - chant (depuis 2004)
  • Romain Neveu - basse (depuis 2004)
  • David Rocha - guitare (depuis 2004)
  • Antony Josse - guitare (depuis 2006)
  • Rudy Lecocq - batterie (depuis 2014)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Ludovic « Dod » Delbrayelle - guitare (2004–2006)
  • Guillaume Rocha - batterie (2004–2011)
  • Morgan Berthet - batterie (2011–2012)
  • Matt LeChevalier - batterie (2012–2013)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

  • 2008 : You Wanna Dance You Gotta Pay the Band
  • 2010 : Intoxicated
  • 2012 : All Night Long
  • 2015 : Land of Sunshine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Headcharger de retour en Normandie », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  2. Nestor, « Headcharger: Slow Motion Disease (2012) », sur Music Waves, (consulté le 18 avril 2018).
  3. Olivier Ducruix, « HEADCHARGER – Les enfants de Black Sabbath », Guitar Part,‎ (lire en ligne).
  4. HomerFry, « Chronique : Headcharger – Black Diamond Snake », sur House of Wolves, (consulté le 18 avril 2018).
  5. Spirit Of Metal
  6. Interview de Sébastien Pierre & Anthony Josse - Hellfest 2011
  7. Archives des concerts d'Headcharger, sur headcharger.com
  8. Interview de Sébastien Pierre et Anthony Josse - All The Rage TV, youtube.com
  9. Live report du concert d'Headcharger donné à Cannes le 19 février 2011
  10. Live report d'Headcharger lors de son passage au Hellfest, sur metalsickness.com
  11. Chronique de l'album Slow Motion Disease, sur auxportesdumetal.com.
  12. Interview d'Headcharger parue dans la revue numéro 38 d'Hard Rock Magazine
  13. Live report du concert d'Headcharger donné à Paris le 30 avril 2012, sur metalsickness.com
  14. Live report de Gojira et Headcharger lors du concert donné le 31 mai 2012 à Lille sur hardforce.fr
  15. Live report de Crucified Barbara et Headcharger du concert donné le 1er avril 2012 à Toulon, sur auxportesdumetal.com.
  16. Live report de Nashville Pussy, Headcharger et Speed Freaks lors du concert donné le 17 mars 2012 à Rouen, sur hardforce.fr
  17. « HEADCHARGER nouvelle vidéo », (consulté le 19 mars 2017).
  18. « « Coming Back To Life » la nouvelle vidéo de HEADCHARGER », sur trexsound.com, (consulté le 19 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]