He Qinglian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant chinois image illustrant une économiste
Cet article est une ébauche concernant une personnalité chinoise et une économiste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

He Qinglian est une économiste chinoise, née en 1956, rendue célèbre grâce à son ouvrage Les Pièges de la modernisation de la Chine (Les écueils de la modernisation, The Pitfalls of Modernization [现代化的陷阱]). Cet ouvrage dénonçait la tournure que prenaient les réformes économiques et notamment le rôle des fonctionnaires des gouvernements locaux. Elle a aussi fortement dénoncé le pouvoir des clans dans le sud de la Chine.

À la suite de la publication de cet ouvrage, en 1998, et de nombreux articles, l'auteur a perdu son poste à l'Université Fudan pour aller vivre à Shenzhen. Puis elle a été contrainte à s'enfuir de Shenzhen et s'exiler en 2001 aux États-Unis où elle réside actuellement.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les pièges de la modernisation : problèmes économiques et sociaux de la Chine contemporaine, He Qinglian, Jinri Zhongguo chubanshe, 1998.
  • La Chine enfermée dans le brouillard : révélations sur les politiques de contrôle des médias en Chine continentale, He Qinglian, Taipei, Liming Wenhua chubanshe, 2006, 462 p.

Références[modifier | modifier le code]

  • He, Qinglian (2000), « China's listing social structure » New Left Review, 5 (sep/oct 2000), p. 69-99.
  • Centre d'Études Français sur la Chine contemporaine  : He Qinglian, Wusuo Zhongguo. Zhongguo dalu kongzhi meiti celüe da jiemi (La Chine enfermée dans le brouillard : révélations sur les politiques de contrôle des médias en Chine continentale), compte-rendu de lecture, David Bandurski.
  • Blog de He Qinglian en anglais: http://hqlenglish.blogspot.com/