Hayim Bliah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hayim Bliah
HBliah.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Principaux intérêts

Hayim Bliah (Tlemcen, 1832 – ) est un illustre rabbin sépharade, ayant vécu à Tlemcen (Algérie), où il tenait le rôle de dayan[1]. Son tombeau est jusqu’à aujourd’hui un lieu de pèlerinage[réf. nécessaire]. On compte parmi ses descendants le rabbin Hayim Touati, le grand-rabbin Charles Touati et Émile Touati.

Il a édité le manuscrit de la Bibliothèque bodléienne de l'ouvrage d'Ephraim Al-Naqawa (1359-1442), Chaar kevod Adonaï, commentaire du Guide des égarés de Moïse Maïmonide, augmenté d’une introduction et d’un commentaire intitulé Petah ha-chaar.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Chaar kevod Adonaï accompagné du Petah Hachaar (« L’ouverture de la porte »), Tunis, 1902 ; nombreuses rééditions en Israël

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Laloum et Monique Lévy, « Haïm Bliah, dayan à Tlemcen », Archives juives, Les belles lettres, nos 37/1,‎ , p. 121-122 (ISBN 2-251-69416-1, ISSN 0003-9837, lire en ligne)
  • Jean-Philippe Chaumont (dir.) et Monique Lévy (dir.) (préf. Jean-Marie Mayeur), Dictionnaire biographique des rabbins et autres ministres du culte israélite France et Algérie du Grand Sanhédrin (1807) à la loi de Séparation (1905), Paris, Berg international, , 1003 p. (ISBN 978-2-911289-97-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Laloum et Monique Lévy, « Haïm Bliah, dayan à Tlemcen », Archives Juives, vol. 37, no 1,‎ , p. 121–122 (ISSN 0003-9837, lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)