Haya bint al-Hussein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Haya bint Al Hussein
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Haya.
Biographie
Naissance (44 ans)
Amman (Jordanie)
Père Hussein de Jordanie
Mère Alia Al Hussein
Conjoint Mohammed ben Rachid Al Maktoum

La princesse Haya bint al-Hussein, née le 3 mai 1974 à Amman (Jordanie), fille du roi Hussein de Jordanie et de la reine Alia al-Hussein, est une cavalière, présidente de la Fédération équestre internationale entre 2006 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la demi-sœur du roi Abdallah II de Jordanie.

Elle est depuis 2004 la sixième épouse de l'émir de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, dont elle a deux enfants, Al-Jalila, née en 2007 et Zayed, né en 2012[1].

Elle participe aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney (Australie), représentant son pays en saut d'obstacles.

En 2007, elle est nommée « Messager de la paix » des Nations unies.

En 2016, elle fonde le centre al-Ma’awa, un domaine jordanien de 140 hectares qui recueille des animaux (20 lions, trois ours et deux tigres en 2018), notamment de zones de conflits où ils subissaient une détresse physique et psychologique[2].

Elle préside l'International Humanitarian City, organisme et centre de logistique destiné à la distribution de l'aide humanitaire situé dans l'émirat de Dubaï.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « RootsWeb's WorldConnect Project: June Ferguson's Royal Genealogy Page », sur wc.rootsweb.ancestry.com (consulté le 28 novembre 2015)
  2. Olivier Michel, « Moi, Amir Khalil : vétérinaire de guerre », Le Figaro Magazine, semaine du 11 mai 2018, p. 52-61.