Havoc Unit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Havoc Unit
Surnom Festerday, ...and Oceans
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande
Genre musical Black metal, cyber metal, metal industriel, death metal, blackgaze
Années actives 19891992, depuis 2013 (Festerday) ; 19952005 (...and Oceans) ; depuis 2005 (Havoc Unit)
Labels Century Media, Season of Mist
Site officiel www.endpointzero.net
Composition du groupe
Membres Jos.f (Kena Strömsholm)
T.kunz (Timo Kontio)
Heinr.ich (Mika Aalto)
Sa.myel (Sami Latva)
Anciens membres de Monde (Teemu Saari)
Martex (Jani Martikkala)
Mr. Oos
Anti
Pete (Petri Seikkula)

Havoc Unit, anciennement connu sous le nom de ...and Oceans jusqu'en 2005, est un groupe de black metal à tendance metal industriel finlandais, originaire d'Helsinki. Au cours du temps, le groupe est passé du black metal symphonique des débuts à un metal industriel expérimental influencé par la musique électronique à partir de leur album A.M.G.O.D.

Après dix années d'existence sous le nom de...and Oceans et quatre albums studio, le groupe change pour Havoc Unit en 2005. Son album sous ce nouveau nom, h.IV+ (Hoarse Industrial Viremia), est publié en 2008. Après cinq ans, en 2013, le groupe redevient Festerday[1],[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme en 1989 sous le nom de Festerday et joue initialement du death metal. Il change de nom pour ...and Oceans en 1995, et le premier album du groupe s'intitule Dynamic Gallery of Thoughts, orienté black metal symphonique et publié au label français Season of Mist[3]. The Symmetry of I – The Circle of O suit en 1998. Le groupe signe au label Century Media, qui publie l'album A.M. G.O.D.: Allotropic/Metamorphic Genesis of Dimorphism, décrit par AllMusic comme « de loin le meilleur du groupe[4] », et le groupe se popularise significativement grâce à une tournée européenne avec Marduk, Vader, et Mortician[3]. L'album Cypher, publié en 2002, est décrit par AllMusic comme du « cyber-metal scandinave », « comme si Skinny Puppy et Cannibal Corpse avaient eus un horrible bébé cyborg[5]. » Les membres du groupe jouent aussi pour Rotten Sound, Deathbound, et 6 Billion Ways to Die[3].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Havoc Unit
  • Jos.f (Kena Strömsholm) – chant (depuis 1989)
  • T.kunz (Timo Kontio) – guitare, basse (depuis 1989)
  • Heinr.ich (Mika Aalto) – clavier (depuis 1999)
  • Sa.myel (Sami Latva) – batterie, basse, guitare (depuis 2002)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

…and Oceans
  • de Monde « 7Even II » (Teemu Saari) – guitare (1989v2001)
  • Martex « Cauldron, Grief, Mr. Plaster » (Jani Martikkala) – batterie (1997–2001)
  • Mr. Oos — basse (1995–1997)
  • Anti « Anzaar »clavier (1997–2005)
  • Pete (Petri Seikkula) – guitare (2001–2005)
  • Jallu – basse
  • Piia – clavier, violon
Festerday
  • Teemu Kilponen – batterie (1990–1992)
  • Jakke Mäki – basse (1990–1992)
  • Jari Honkaniemi – basse (1989–1990)
  • Miikka Timonen – batterie (1989–1990)
  • Veijo Pulkkinen – batterie (1989–1990)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Mare Liberum (démo)
  • 1998 : The Dynamic Gallery of Thoughts (album)
  • 1998 : WAR Vol I (split avec Bloodthorn)
  • 1999 : The Symmetry Of I - The Circle of O (album)
  • 2000 : …and Oceans (compilation)
  • 2001 : mOrphogenesis (compilation)
  • 2001 : A.M.G.O.D. (album)
  • 2002 : Cypher (album)
  • 2003 : The Dynamic Gallery of Thoughts / The Symmetry of I - The Circle of O (compilation)
  • 2007 : Synaesthesia (The requiem Reveries) (split avec Hävok Ünit et The Sin: Decay)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Festerday », sur metal-archives.com (consulté le 5 juillet 2016).
  2. (en) « Havoc Unit », sur metal-archives.com (consulté le 5 juillet 2016).
  3. a, b et c (en) Loftus, Johnny, « ...and Oceans Biography », sur AllMusic (consulté le 5 juillet 2016).
  4. (en) Jeffries, Vincent, « A.M. G.O.D.: Allotropic/Metamorphic Genesis of Dimorphism Review », sur AllMusic (consulté le 5 juillet 2016).
  5. (en) Hinds, Andy "Cypher Review", Allmusic, Macrovision Corporation

Liens externes[modifier | modifier le code]