Hauts-de-chausses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hauts-de-chausses en 1533, 1566 et 1621.

Les hauts-de-chausses sont un vêtement qui couvre le corps de la ceinture au genou. Ils sont apparus aux alentours du XIIIe siècle.

Ils se fixent au pourpoint grâce à un lacet ferré aux deux bouts appelé aiguillette.

Les ornements de dentelle placés à hauteur du genou entre les hauts-de-chausses et les bas s'appellent des canons.

Les chausses-parties avaient les deux jambes de couleurs différentes pour marquer l'appartenance à une famille ou à une maison comme les blasons.

Les hauts-de-chausses en se prolongeant donneront naissance à la culotte qui sera par la suite remplacée par le pantalon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Quicherat, Histoire du costume en France depuis les temps les plus reculés jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, Paris, Hachette et Cie, , III-680 p. (lire en ligne).
  • Marie Viallon (dir.), Paraître et se vêtir au XVIe siècle : actes du Colloque du Puy-en-Velay, Saint-Étienne, Publications de l'Université de Saint-Étienne, , 294 p. (ISBN 2-86272-435-1).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]