Hautot-Saint-Sulpice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hautot-Saint-Sulpice
Hautot-Saint-Sulpice
La mairie
Blason de Hautot-Saint-Sulpice
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes Yvetot Normandie
Maire
Mandat
Vincent Lemettais
2020-2026
Code postal 76190
Code commune 76348
Démographie
Gentilé Hautotais, Hautotaises
Population
municipale
678 hab. (2017 en augmentation de 7,96 % par rapport à 2012)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 54″ nord, 0° 44′ 26″ est
Altitude Min. 75 m
Max. 148 m
Superficie 8,53 km2
Élections
Départementales Canton d'Yvetot
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Hautot-Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Hautot-Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hautot-Saint-Sulpice
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hautot-Saint-Sulpice

Hautot-Saint-Sulpice est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme ecclesia Sancti Suplicii de Hotot en 1198[1].

Les noms de Normandie du type Hautot remonte au composé anglo-scandinave hoh topt, formé avec le scandinave topt précédé de l'appellatif anglo-saxon hoh, « rivage, terrain en pente »[1].

Saint Sulpice est le patron de la paroisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1980 après 1983 Léon Lelièvre    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Roger Eudier    
mars 2008 En cours
(au 10 août 2020)
Vincent Lemettais   Réélu pour le mandat 2020-2026[2]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2017, la commune comptait 678 habitants[Note 1], en augmentation de 7,96 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0171 0251 0671 1441 2521 3151 3251 3831 376
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3031 3081 2061 1891 1181 0811 102943909
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
847776697535529484453504469
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
475430358381496562577618678
2017 - - - - - - - -
678--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'ecole de Hautot-Saint-Sulpice.

Vie associative et sportive[modifier | modifier le code]

  • Le Caux Ph'Hautot Club organise un salon annuel de la photographie.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Sulpice du XIVe siècle.
  • Monument aux morts
  • Croix de cimetière
  • Statue de Notre Dame Auxiliatrice

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La plaque à la mairie commémorant la visite de René Lévesque

.

  • Guillaume Dupuis, curé de la commune, devenu évêque de Thessalonique en 1530.
  • L'homme politique québécois René Lévesque et Raymond Lévesque, auteur, compositeur et interprète de la célèbre chanson Quand les hommes vivront d'amour (1956), sont les descendants directs d'un habitant de cette commune parti en Nouvelle-France.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Hautot-Saint-Sulpice

Les armes de la commune de Hautot-Saint-Sulpice se blasonnent ainsi :

D’azur à la barre d'argent, accompagnée en chef d'un crosseron d'or, et en pointe d'une navette de tisserand du même posée en barre; au chef aussi d'azur chargé d'une feuille d'érable d'or tigée vers dextre.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Hautot-Saint-Sulpice », dans Le Patrimoine des communes de la Seine-Maritime, Charenton-le-Pont, Éditions Flohic, coll. « Le Patrimoine des communes de France », , 1389 p. (ISBN 2-84234-017-5) vol. 1, p. 412-413

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François de Beaurepaire - 1979 - Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime - Page 92.
  2. « Hautot-Saint-Sulpice. Vincent Lemettais repart pour un nouveau mandat de maire : Vincent Lemettais a été réélu maire. », Le Courrier cauchois,‎ (lire en ligne, consulté le 29 août 2020).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. Imgur, « Tourist Sign », sur Imgur (consulté le 11 juillet 2020).