Haute Voltige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Haute Voltige
Titre québécois Traquenard
Titre original Entrapment
Réalisation Jon Amiel
Scénario Ronald Bass
William Broyles Jr.
Don Macpherson
Musique Christopher Young
Acteurs principaux
Sociétés de production Fountainbridge Films (Grande-Bretagne)
New Regency Pictures (U.S.A.)
Taurus Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Film policier
Film d'action
Film d'aventure
Thriller
Durée 110 min.
Sortie 1999


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Haute Voltige ou Traquenard au Québec, (titre original : Entrapment), est un film américano-germano-britannique réalisé par Jon Amiel, sorti en 1999.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Robert MacDougal, dit « Mac », est un gentleman cambrioleur qui peut se prévaloir d’une impressionnante carrière internationale, avec une prédilection pour les œuvres d’art. Sa virtuosité est telle que rien ne semble pouvoir l’arrêter, ce qui en fait la terreur des collectionneurs et des services de sécurité.

Quand en décembre 1999, une toile de Rembrandt disparaît du domicile de son propriétaire, les soupçons se portent inévitablement sur Mac. La compagnie d’assurance est engagée à hauteur de plusieurs millions de dollars ; son meilleur agent Virginia Baker, « Gin », propose un stratagème pour piéger Mac, et le mettre définitivement hors d’état de nuire.

Gin endosse le rôle d’une voleuse, rencontre Mac et lui propose une association. Celui-ci accepte avec méfiance et réticence le projet de vol d’un masque chinois, au Palais de Bedford. La minutieuse préparation du coup se fait dans le château que Mac possède en Écosse. Une certaine complicité semble s’installer, mais il a découvert son double jeu.

Le vol du masque est un jeu d’enfant, et c'est au moment de fuir le Palais que Mac démasque sa complice, qui lui propose alors une mirobolante affaire : le casse de l’International Trading Bank de Kuala Lumpur, en Malaisie, au moment du passage à l’an 2000. Le coup à peine terminé, l’alerte est donnée, ce qui donne lieu à une fuite acrobatique et des scènes de haute voltige. L’histoire se termine dans une gare de la banlieue de Kuala Lumpur, avec quelques rebondissements inattendus.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende: Version française (VF) sur Allodoublage[1] et version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[2]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]