Cour constitutionnelle suprême (Égypte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Cour constitutionnelle suprême (en arabe : المحكمة الدستورية العليا, Al-Mahkamah al-Dustūrīyah al-'Ulya) est un organe judiciaire indépendant de la République arabe d'Égypte. Son siège est dans la banlieue du Caire, à Maadi. La Haute cour a été créée en 1979, succédant à la Cour suprême créée par Nasser dix ans auparavant.

En 2003, le président Hosni Moubarak nomme pour une fois une femme, Tahani al-Gebali, à la vice-présidence de la Cour. Depuis la révolution de 2011 puis l'avènement au pouvoir des Frères musulmans, la Cour constitutionnelle suprême a représenté l'un des principaux blocs institutionnels s'opposant à ces derniers.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :