Haut commissariat à l'amazighité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Haut commissariat à l'amazighité (fr)
ⴰⵙⵇⴰⵎⵓ ⵓⵏⵏⵉⴳ ⵏ ⵜⵉⵎⵓⵣⵖⴰ(ber)
Asqamu unnig n timmuzɣa (ber)
المحافظة السامية للأمازيغية (ar)
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
(27 ans)
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
« Réhabilitation de l'amazighité et promotion de la langue amazighe »
Siège
19, Avenue Mustapha El Ouali (Ex. Claude Debussy)
Pays
Langue
Organisation
Fondateur
Secrétaire général
El Hachemi Assad
Site web

Le Haut commissariat à l'amazighité (HCA), en tamazigh : 'Asqamu unnig n timmuzɣa', SNM, ⴰⵙⵇⴰⵎⵓ ⵓⵏⵏⵉⴳ ⵏ ⵜⵉⵎⵓⵣⵖⴰ, est un institut académique de l'État algérien chargé de l'étude et de la promotion de la langue amazighe en Algérie. Il fut créé par décret présidentiel le , sous le mandat du Président Liamine Zeroual. C'est le premier institut officiel au Maghreb consacré à la culture et la langue berbère. Il est rattaché directement à la présidence de la République depuis sa création en 1995.

Le HCA, en abrégé, est créé à la suite du boycott scolaire (année blanche) observé par les enfants de la Kabylie. Il a son siège à Alger.

Présidents[modifier | modifier le code]

Mission[modifier | modifier le code]

Ses missions sont diverses allant de l'étude de la composante centrale de la société algérienne : l'identité berbère (ou amazighe), à la promotion de l'enseignement de la langue berbère (tamazight) dans les milieux scolaires[1]. C'est aussi un éditeur de livres concernant la culture berbère en général.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Le HCA a réalisé plusieurs acquis pour les langues et cultures berbères en Algérie, dont notamment[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel du HCA
  2. (ar) « المحافظة السامية للأمازيغية », sur Al Jazeera Encyclopedia,‎ (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]