Haus der Künstler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Haus der Künstler (Maison des artistes) est un lieu de création artistique pour personnes atteintes de troubles psychiatriques, situé à Maria Gugging (de) près de Vienne (Autriche).

Créée en marge de la Clinique psychiatrique de Gugging en 1981 par le docteur Leo Navratil (de) (1921-2000) et repris en 1986] par le docteur Johann Feilacher, la Haus der Künstler peut être vue comme une brillante réussite d’atelier d’art-thérapie, ses artistes-patients ayant été reconnus et exposés dans le monde entier, particulièrement dans les lieux et collections consacrés à l’Art brut et Outsider.

Vue extérieure de la Haus der Künstler - Gugging

Histoire[modifier | modifier le code]

Très vite dans sa pratique, le jeune psychiatre Leo Navratil porte un intérêt particulier pour les créations de ses patients. Vers 1960, la découverte des travaux de Walter Morgenthaler (en particulier sur le cas Wölfli) et d’Hans Prinzhorn renforcent ses convictions. Il prend contact entre autres avec le Docteur Alfred Bader de Lausanne, qui s’occupe d’Aloïse, et encourage ses propres patients dans la voie de la création artistique.

En 1965, Navratil publie Schizophrénie et Art (Schizophrenie und Kunst). Sa réputation acquise, il prend contact les années suivantes avec Jean Dubuffet et organise des expositions de ses patients dans des galeries autrichiennes. Les artistes de Gugging sont intégrés à la Collection de l'art brut et participent à l’exposition fondatrice Outsiders à la Hayward Gallery de Londres.

En 1981, après des années d’attente, la clinique accorde enfin à Navratil un bâtiment pour y installer un atelier de création libre, où les résidents trouvent le soutien et le matériel quand ils en éprouvent le besoin. Il appelle alors le lieu Centre pour l’Art et la Psychothérapie, qui deviendra en 1986 (à la retraite de Navratil), sous la direction de Johann Feilacher, la Haus der Künstler. Considérant ses patients comme des artistes à part entière, Feilacher accéléra leur reconnaissance sur le Marché de l’art.

Artistes notoires de la Haus der Künstler[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Thévoz, Léo Navratil, Thomas Breymann, Fascicule de l’Art brut – L’art brut N°12 « Gugging », Lausanne, Collection de l’Art brut,
  • John Maizels, L’Art Brut. L’art outsider et au-delà (chapitre "L'art à la clinique de Gugging", pp 84-95), Paris, Phaidon,
    Edition originale : Raw Creation. Outsider Art and beyond, Phaidon, Londres, 1995.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Les artistes de Gugging sur le site de la collection ABCD[modifier | modifier le code]