Hatzerim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hatzerim
חֲצֵרִים
Hatzerim
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District Bnei Shimon
Démographie
Population 779 hab.
Géographie
Coordonnées 31° 14′ nord, 34° 43′ est
Divers
Date de création 1946
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Hatzerim
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Hatzerim

Hatzerim (he)חֲצֵרִים, est un kibboutz créé sur 1946. Situé à 8 kilomètres à l'ouest de Beer-Sheva dans le désert du Néguev en Israël, il tient son nom de la Bible (Deutéronome 2:23), mentionnant un site où : « Les Avviens, qui habitaient dans des villages jusqu’à Gaza »[1] et signifie « cours de ferme », ou « hameaux », ou « villages ».

Il fait partie du Conseil régional Bnei Shimon. En 2016, sa population est de 779 habitants.

Il est connu pour avoir conçu un système d'irrigation des sols exporté dans le monde entier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est créé en 1946 par un groupe de scouts israéliens. Il y intègre des réfugiés d'Iran qui seront connus sous l'appellation des "Enfants de Tehéran".

Il y sera dispensé une formation agricole et de l'instruction militaire d'infanterie de la Haganah.

Une Base aérienne Hatzerim (en) qui porte son nom (code OACI : LLHB) est construite à quelques kilomètres dans les années 1960 puis le Musée des forces aériennes israéliennes ((en) Israel Air Force Museum[2]) en 1977 à mi-chemin.

La compagnie Netafim est créée par le kibboutz en 1965[3].

Netafim[modifier | modifier le code]

Siège de Netafim au kibboutz Hatzerim

Hatzerim est l'un des premiers kibboutzim à se départir du schéma exclusivement agricole de ces communautés et à monter une entreprise industrielle : Netafim[4].

Créée en 1965, elle conçoit, manufacture et distribue des systèmes d'irrigation qui feront sa fortune[5]. Cette activité implique deux autres kibboutzim, Magal et Yiftah. Il y a aussi des usines implantées en Californie (EUA), Afrique du Sud, Australie occidentale, et d'autres encore. Devenue multinationale et leader dans son domaine avec près d'un tiers du marché mondial[6], Netafim fait plus de 800 000 000 $ de chiffre d'affaires annuel[6] et est valorisée un peu moins de deux milliards de dollars[6]. Netafim est revendu en partie à Permira en 2011[7] puis appartient depuis 2017 pour plus des trois quarts à un groupe industriel mexicain[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bible Segond 1910/Deutéronome (complet) - Wikisource », sur fr.wikisource.org (consulté le 11 juillet 2018)
  2. (en) « Israeli Air Force Museum », sur www.aviationmuseum.eu
  3. « Irrigation Mexichem rachète 80 de Netafim », sur Le Figaro,
  4. (en) « Netafim: Irrigation Services & Solutions », sur www.netafim.com (consulté le 2 décembre 2019)
  5. Gaëlle Fleitour, « [Journée mondiale de l'eau] En Israël, comment "l’AgriTech" exporte ses technologies - Agroalimentaire », L'Usine Nouvelle,‎ 2017-06-09 (mise à jour 2018) (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2019)
  6. a b c et d Emmanuel GRASLAND, « Le pionnier israélien de l'irrigation Netafim change de main », sur lesechos.fr,
  7. « Les pionniers du green (2/8): Netafim, le succès... une goutte après l'autre », sur La Tribune (consulté le 30 novembre 2019)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(he) « Site du Kibboutz Hatzerim »