Hatsu (personne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hatsu
Image illustrative de l’article Hatsu (personne)
Représentation de Hatsu

Autres noms Jōkō-in, Ohatsu, Ohatsu no Kata
Biographie
Naissance
Décès
Père Azai Nagamasa
Mère Oichi no Kata
Conjoint Takatsugu Kyogoku
Famille Yodo-dono, Oeyo

Hatsu (?), également appelée Jōkō-in (常高院?), née en 1570 et décédée le , est un important personnage de la fin de la période Sengoku.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hatsu est la seconde fille de Nagamasa Asai. Sa mère, Oichi no Kata, était la plus jeune des sœurs de Nobunaga Oda.

Son père mourut pendant le siège d'Odani en 1573 après s'être rebellé contre Nobunaga et son frère Manpukumaru à été tué. Avec ses soeurs et sa mère, elle rejoignirent le clan Oda. En 1582, après l'assassinat de son oncle, sa mère épousa Shibata Katsuie, un géneral au service des Oda et en 1583, Hideyoshi Toyotomi attaqua le château de celui-ci. Sa mère mourut et Hideyoshi a pris Hatsu et ses sœurs sous son aile.

Sa grande sœur était Yodo-Dono, également appelé Chacha. Elle était la concubine et la deuxième épouse de Hideyoshi Toyotomi ; et la mère de Hideyori Toyotomi.

Sa petite sœur, Oeyo, également connue sous le nom d'Ogō, était l'épouse principale du shogun Hidetada Tokugawa et la mère de son successeur Iemitsu Tokugawa.

En 1587 (Tensho 15), Hatsu a épousé Takatsugu Kyogoku un daïmio de la province d'Ōmi, tenant le château de Ōtsu pour les Toyotomi. À cette époque, Takatsugu était un fudai daimyo (vassal héréditaire) de Toyotomi avec des revenus annuel de 60 000 koku. Après 1600, Takatsugu a prêté allégeance à Tokugawa ; et a été récompensé avec le domaine d'Obama dans la province de Wakasa et un revenu annuel du 92 000 koku.

Les fortunes changeantes de son mari ont affecté la vie de Hatsu. Les registres des marchands de produits de luxe donnent un aperçu du mécénat et des goûts de cette classe privilégiée.

Etant Stérile , elle conseilla son mari de prendre une concubine pour assurer une descendance au clan Kyogoku , toutefois elle adopta sa nièce Hatsu ,fille de Oeyo ,qui épousera plus tard Tadataka Kyogoku, fils de Takatsugu .

Après la mort de son mari en 1609, elle s'est retirée du monde à Nozen-zan Jōkō-ji (凌霄山常高寺?), un couvent bouddhiste à Obama (ou elle sera enterée), prenant le nom de 'Jōkō-in (常高院?) .Cependant ,Hatsu est resté active dans les intrigues politiques de son époque. Ses lien familiaux avec le clan Toyotomi et le clan Tokugawa ont fait en sorte qu'elle servait principalement d'intermédiaire entre les deux rivaux. Elle a agi ainsi jusqu'en 1615, quand Tokugawa a éliminé Toyotomi au siège d'Osaka .Avant de mourir ,elle s'est converti au Christianisme .

Bien que le clan de Kyōgoku se soit déplacé à Izumo-Matsue un an après la mort d'Ohatsu, sa tombe est restée intacte selon ses souhaits.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Elle apparaît dans la Taiga drama Gō:Hime-tachi no Sengoku ,basée sur la vie de sa soeur ;son rôle est joué par Asami Mizukawa .

Elle apparait aussi dans le jeu Samurai Warriors Empire .

Source de la traduction[modifier | modifier le code]